mercredi 22 septembre 2010

Jersey girl!

Aujourd’hui, c’est mercredi et on remplit le formulaire du Funky Friday ! Pensez-y, partagez vos bonnes nouvelles pour un vendredi tout en sourire.

Mon absence virtuelle se justifie par un été très chargé en bonnes expériences, en changements et en voyages. Je me suis offert le luxe de partir en voyage en célibataire, chose à recommander à toutes les mamans.

Et plutôt que de me faire griller sur une plage, j’ai endossé mon sac-à-dos et je suis partie au Royaume Uni.


Pour commencer, j’ai pris le ferry pour l’île de Jersey, dans la manche. Ne me demandez pas pourquoi mais depuis que je suis petite, je rêve d’aller à Jersey et, heureusement, je n’ai pas été déçue ! Le comble de mon bonheur était la location du scooter, qui m’a permis de parcourir au moins 2/3 de l’île (qui fait à peine 8 km sur 12 km) et l'hôtel 4 étoiles en promotion.

J'AI AIME
L’hôtel… Rhaaaa ! The Savoy! Hôtel 4 étoile avec le groom qui me porte ma valise, les statues de dieux nus dans les escaliers, la baignoire avec vue sur la télé pour prendre son bain en regardant le concert de Robbie Williams, le duvet tellement doux que j’ai rêvé de nuages tout du long, le lounge wifi avec les canapés trop moelleux pour ne plus jamais en sortir, le petit déjeuner livré à la chambre qu’ils ont oublié de me faire payer…
Rhaaa non mais voilà quoi. Ca n’a rien à voir avec Jersey mais c’était le vrai pied que de se faire traiter comme une reine.



Bon dans le vrai « good », j’ai eu un gros gros coup de cœur pour le marché couvert de St Helier, architecture victorienne et petits commerces locaux. La sortie donnant sur la rue marchande de la ville, j’ai vidé le Waterstone et le Marks & Spencer.

Et sinon, les paysages de Jersey sont fabuleux. A chaque tour de rue on a l’impression de se retrouver dans un autre pays. J’ai vu les falaises verdoyantes irlandaises, les carrières désertes espagnoles, les routes verdoyantes bourguignones,…

J'AI PAS AIME
Même si l'île est bien appréciable, on voit quand-même que Jersey a perdu de son charme, même sans y être allée avant. Les routes toutes neuves où les voitures foncent à toute vitesse par exemple (ce qui est inutile vu la taille de l’île).
Aussi, je m’attendais à une mentalité « petit village » où tout le monde est souriant et dit bonjour à chaque touriste mais j’ai trouvé les gens très peu abordables. Rien de bien méchant mais pas de « bonjour », « merci » et autres « bonne journée », ça m’a un peu surpris. Même si, en tant que parisienne, j’ai bien l’habitude ^^


Et j'ai surtout pas aimé que le Jersey Goldsmith ait vendu le pistolet en or de Godlfinger juste avant ma visite! Non mais!!



LES TOPS
Je me suis promenée au coup de tête, au « tiens, elle a l’air sympa cette route » et je me suis retrouvée perdue je ne sais plus trop où, à manger des entrecôtes grillées au miel, assise sur les terrasses surélevées d’un moulin à eau. Le soleil chaud, la vue magnifique, le pioupiou des oiseaux et la nourriture succulente… Un magnifique moment de paix que je chérirais encore longtemps.
Les routes parcourues en scooter étaient absolument magiques ; les routes étaient bordées d’arbres et de buissons tellement dense,... Parfois, quand je m’engouffrais dans le énième tunnel de verdure, c’était tellement déconcertant que j’étais persuadée de me retrouver dans le pays d’Alice en resurgissant de l’autre côté.
Le moment coupe-souffle était lors de l’ouverture de la porte du jardin des coquillage. Le jardin le plus kitsch du monde. Du même esprit que le Palais idéal du Facteur Cheval, un homme a décoré son jardin avec des milliers de coquillages. On aime ou on n’aime pas mais on peut au moins apprécier la passion de cet homme.
J’ai également adoré la visite du fort de St Aubin. Accessible uniquement par marée basse, je l’ai pris d’assaut sans trop savoir quand la marée allait remonter, chaussée de mes converses all star. Ca a fini en course contre la montre les pieds trempés (of course). Non pas parce que la marée est remontée tout d’un coup mais parce que je me faisais des films dans la tête en croyant que « faites attention, la marée peut arriver assez vite », ça voulait dire qu’un tsunami de 3 mètres allait me tomber dessus d’un moment à l’autre. Et les pieds mouillés, bah c’est parce que c’est tellement mieux de marcher dans les flaques d’eaux que de les éviter, n’est-ce pas ? Mais malgré ma panique injustifiée, le fort et cette promenade étaient superbes. Quel magnifique décor que ce fort entouré de falaises habitées de moules et autres crustacées plus ou moins gluants !
Ah, et là où, autrefois, les hommes tricotaient à Jersey, maintenant ils s’occupent de bateaux téléguidés. Un vrai régal que de regarder les papis de l’île s’engueuler en patois de Jersey après une accolade entre un mini-cargo et un mini-mini-bateaux pompier ^^

Mais le moment le plus fabuleux était la visite du phare de Corbière.
Comme mon envie de visiter Jersey un jour, depuis que j'étais une petite fille, j’ai toujours eu envie de voir un vrai phare. J’adorerai passer un weekend dans un phare, en plein hiver, à voir les vagues exploser contre les murs de mon logis, tout loin, là bas, en bas.


Bref, je me suis empressée, dès que j’avais mon scooter, d’aller voir jusqu’au Corbière Lighthouse. Manque de pot, c’était le seul jour où il pleuvait et il ventait massivement. J’avais les mains gelées, les joues frigorifiées, les pieds trempés,… c’était un cauchemar. En plus, le voyage m’avait épuisé et je ne rêvais que d’une chose ; tester la baignoire d’eau chaude dans ma chambre d’hôtel. J’ai failli abandonner mais heureusement que j’ai persévéré parce que soudainement, en franchissant une colline qui a failli achever mon scooter et après le énième coup de vent qui a failli m’arracher mon casque, j’ai entraperçu un des plus beaux paysages que je n’avais jamais vu. Je me suis trouvée nez-à-nez avec ce fameux phare de corbière, en plein soleil couchant, au moment où la pluie s’est arrêtée et où le soleil à su reprendre sa juste place dans ce ciel tourmenté.
Parfois, on a l’impression qu’un dieu ou un autre nous fait un clin d’œil et touche notre bulle du bout de ses doigts... Jamais je n’oublierai ce moment de grâce quand j’ai vu ce magnifique phare brillant de toute ses forces face contre ce ciel doré au moment où la tempête se calmait. Quelqu’un a eu la bonté d’installer un banc, dans la bonne tradition british en commémoration d’un être cher. J’ai donc pu m’assoir pour profiter pleinement de cette vue et pour laisser couler ma petite larme de femme sensible et fatiguée, happée par cette beauté.

J’ai malheureusement dû rentrer avant la fin du spectacle car soleil couchant veut dire nuit noire noire à Jersey et il me semblait judicieux de ne pas tenter le diable pour cette première sortie en scooter.
Qui de plus est, j’avais VRAIMENT envie de ce bon bain chaud !!

LA FICHE
C’est vraiment pas sympa de louer un scooter à une touriste quand c’est le seul scooter avec indicateur essence cassé ><

Et ben oui, je suis tombée en panne d’essence en plein milieu de l’île. Heureusement, le gérant des locations était super sympa et est venu de l’autre bout de l’île (trajet de 17 minutes) pour venir me sauver. Bon, il faut dire qu’il essayait également assez lourdement de me draguer mais ça m'est bien égal de me faire draguer si ça veut dire que j’ai droit à de l’essence gratuite. Bref, what’s a girl gotta do quand elle tombe en panne d’essence sur une route en plein milieu de nulle part sur une petite île paumée dans la manche ? Bah elle sort son tricot bien sûr ! J’ai tricoté pendant un petit quart d’heure. Ce qui a donné le temps à plusieurs autre touristes de me prendre en photo. Bah oui, ils me prenaient pour la fille du coin qui venait prendre l’air… Non mais je vous jure…



Ah, sinon je vous passe l’épisode des vaches de Jersey qui n’étaient pas des vaches mais bel et bien des taureaux qui se serait bien fait mon scooter et qui m’ont suivi de très (trop) près mais bon ^^



A FAIRE OU A EVITER?
A faire en famille pour une semaine et en célibataire ou en amoureux pour un weekend.
Le paradox est qu'il y a beaucoup de touristes mais que ce n'est pas très touristique ; on entend parler du français et du polonais partout mais on n’est pas submergé de magasins touristiques. Par contre, les hôtels sont apparement tous irréprochables et les restaurants sont tous très très bons !

J'espère un jour me faire une petite semaine avec ma fille, à visiter le zoo très prisé, le parc aventure et les nombreuses plages (courants un peu dangeureux donc à faire attention!).
MES FRAIS
2 nuits d'hôtel (petit déjeuner) booké par le site I Love Jersey: £ 180
Location scooter: environ £ 60 pour le weekend + essence (gratuite, mwahaha)
Mes repas m'ont coûtée entre £ 10 et £ 15
Taxi ferry-hotel: £ 5.5
Taxi hôtel-aéroport: £ 14
Visite shell garden: £ 2 ou € 2
A SAVOIR
Vols direct Paris - Jersey (1h05 de vol), arrivée à 20 minutes de St Helier
Ferry au départ de St-Malo (3h30 TGV Paris), arrivée à la capitale St Helier
La monnaie "Jersey Pound" non utilisables au Royaume Uni
Site I Love Jersey très complet, sinon se référer à la page Jersey chez Virtual Tourist
Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires:

Monette* a dit…

et t'as pas vu mon embé à la grève de Lecq ? ;-)

MoMoCraCra a dit…

Super aventure ! ça donne envie, merci !

Dreiss a dit…

Super sympa le récit, merci !!! j'ai adoré, j'ai même lu des petits bouts à mon mari ;)

Limited Edition a dit…

Chouette, tu nous fais voyager! :) J'ai vraiment envie de retourner à Londres moi... Bon retour parmi nous... Je ne manquerai pas de repasser par ici :)

Mooglosaurus a dit…

@ Momo: aucune idée, y avait trop à voir!!!
@ MomoCraCra: tu me diras si tu y vas? Que je puisse être jalouse ^^
@ Dreiss: merci! A faire en amoureux avec ton mari?
@ Limited Edition: allez, on se fait une visite de Londres? Je vous apprends à crocheter dans l'Eurostar :p

Anonyme a dit…

Ohhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh c'est Chacha je vais me faire encore plus mal en lisant ton blog mais ça a l'air génial tout ça!!!

S.G.Woman a dit…

Je devais y aller il y a 2 ans mais ça ne s'est pas fait, du coup ton récit me donne envie! :-)

Anonyme a dit…

Je n'ai qu'une chose à dire: bon choix pour le voyage car chacun sait que: Point de jersey sans Ilse !

Limited Edition a dit…

Ouuuuh yeah, 2 plaisirs en 1!! :) hihi