jeudi 30 décembre 2010

Hmmm... Groumpf?


Non je n'ai pas oublié mon blog...

C'est juste que j'ai une semaine de congé à aller dans la famille, chez mes amis, recevoir des cadeaux, jouer avec ma fille, câliner ma fille, dormir avec ma fille, soigner mon homme et dormir dormir dooooormiiiirrr!!!

Alors j'espère que vous passez de bonnes fêtes, je me remets à écrire dès que j'aurais ouvert les yeux à nouveau.

Biz et à l'année prochaine ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 23 décembre 2010

Secret Santa Swap des Créa Blogs

Le père Noël était en avance, cette année, sur nos blogs. Bon, d'accord, on l'a aidé un petit peu mais même ^^

Une dizaine de bloggueuses a répondu à mon appel du 8 novembre pour se faire un échange de cadeaux. Comme j'étais l'organisatrice, je n'ai pas pu participer mais c'était bien drôle d'être dans les coulisses! Toutes les filles ont su garder le secret jusqu'au bout (même si j'ai eu droit à deux trois détails) et j'aurai donc le plaisir de découvrir les colis et les cadeaux avec vous.

Je vous invite donc à aller voir le blog des participantes pour vivre avec elles la petite histoire du Père Noël créatif et secret. Elles ont toutes promis un petit billet avec photos de leurs colis reçus et de leur cadeaux envoyés.

Allez ZOU!

Voici la liste des participantes. tout le monde n'a pas encore posté son billet mais ça ne saurait tarder (donnez leur un ou deux jours encore ^^ ) :

Le blabla de Salsita
Le blog de Lali
Rodney's Knitting Mood
Angélique et ses Lubies
Pixelperdu
Bleu comme une orange
Le paradis de Valou
Les passions de Melcouettes
Les papotages de Nana

... et Chtiterikku qui ferait mieux de bouger ses fesses et de créer son blog!! ^^
(elle m'a quand-même pondu un mail descriptif d'elle-même pour aider son Secret Santa, bravo!)

Je remercie toutes les bloggueuses (et la seule non-bloggueuse ^^ ) d'avoir joué le jeu et j'ai été très contente de partager votre excitation et vos stress de coliposte. Je suis très contente d'avoir rencontré de nouvelles bloggueuses aussi et d'avoir vu de nouvelles rencontres s'effectuer!
Qui sait... peut-être que le Père Noël remettra ça l'année prochaine ou même, comme certaines me l'ont demandé... cet été?!!

PS la photo n'a rien à voir, je sais, mais ça m'avait trop fait marer ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 22 décembre 2010

Bonne résolution pour 2011 - qui qu'en est?

Qui a envie de connaître le remède miracle ?
Celui qui rend plus belle ?
Celui qui fait maigrir ?
Celui qui donne de l’énergie à revendre ?
Celui qui nous fait sourire ?

On l’a toutes à portée de main mais on ne s’en sert pas.

Il s’agit du sommeil.

Ouais !
Grave !
Dodo !
Non mais DODO quoi…

On le sait tous que le sommeil c’est important mais au final, on s'en fout pas mal ^^’

(regardez-moi dans les yeux et dites moi que j'ai tort!!)


Ca fait déjà tellement d’années que je grignote mes heures de sommeil que je ne me rend même plus compte du bien que ça fait d’être perpétuellement reposé. C’est quand la dernière fois que vous avez dormi 7h30 – 8h00 pendant 10 jours à la suite, vous ? Moi je ne m’en souviens même pas.


En même temps, j’ai trop de choses à faire le soir! Je dois tricoter, faire à manger, jouer avec ma fille, ranger, faire l’amour, lire, repasser, sortir boire un coup, regarder un film, nettoyer, mettre mes crèmes, aduler Doctor Who… et j’en passe…

Et puis « on dormira quand on sera mort », non ?

Quand, début 2010, le Huffington Post a organisé le « défi du sommeil », j'ai tilté. En lisant les articles, j’ai été motivée et avec 6 collègues, pendant un mois, notre but a été de nous concentrer sur notre sommeil pour l’optimiser au maximum. Après un mois, nous n’étions plus que 2. J’ai pu monter ma moyenne de 5h30 de sommeil par nuit à 7h00-8h00.

Et ce que j’ai remarqué était assez impressionnant !
J’avais l’impression d’avoir pris des médicaments O.o
Pour la première fois de ma vie, j’étais re-po-sée…… mais un truc de malade quoi !
J’arrivais à suivre une conversation pendant plus de 10 minutes. Je me souvenais du nom des gens. J’avais un beau teint. Je bossais 20 fois mieux. J’ai même perdu 2.5 kg en dormant!! Je vous dit c’était un truc de malade.

Mais là, 11 mois plus tard, j’en suis au même niveau lamentable de sommeil. 6h00 tops quand je passe une bonne nuit.
En même temps avec un enfant, c’est déjà plus dur vous allez me dire. En plus je fais des crises d’insomnie chaque année à cause d’une anesthésie mal déroulée il y a de cela quelques années. Ca n’aide pas.

Donc je lance le défi de la bonne résolution 2011 : CETTE ANNEE JE VAIS DORMIR PLUS POUR VIVRE PLUS !! Donc je vous préviens, 2011, ça sera avec une Moog complètement Moogilicious, avec de l’énergie à revendre, un teint éclatant, des fesses de rêves et un crochet qui n’arrêtera pas ^^

Je me suis acheté le livre de Dr. Michael Breus, le docteur dodo et je me suis abonnée à son blog, j'ai viré mes vieux draps pour les remplacer par de jolis qui me donnent envie de me rouler dedans, je me suis vue offrir un réveil plus agréable,... Bref, je suis prête pour le combat!!
Je noterai mes heures de sommeil au début de chaque billet de blog pour voir une évolution et je posterai les informations intéressantes que je trouve.

Quelqu’un veut me rejoindre dans un défi 2011-grododo ?
Ou est-ce que vous avez d’autres bonnes résolutions ?


PS merci à la Perchée de service pour son billet à propos de ce sujet et TerraFemina pour répandre la bonne parole.
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 21 décembre 2010

Le livre audio dans toute sa splendeur

Bon bah mince, KnitSpirit m’a donné envie de partager mon impression par rapport aux livres audio :)

Le livre audio c’est devenu une nécessité pour moi quand, cet été, je me suis imposée le défi de découvrir tout l’œuvre de Jane Austen ET de me tricoter un châle pour le weekend festival Jane Austen.
Comment combiner les deux… ?! Je sais qu’étant une femme, je suis supposée savoir tout faire en même temps mais bon, euh, faut pas pousser mémé dans les aiguilles à tricot non-plus hein !

Heureusement je me suis souvenue que quand je vivais au Japon, j’aimais écouter les livres audio.
EUREKA !
Et hop, le combinaison parfaite était née : Voguéo, tricot, livre audio (pour remplacer métro boulot dodo).

Le livre audio, au commencement, était inventé entre les deux guerres, pour donner aux aveugles la possibilité de profiter librement de la littérature. Il n’est pas très clair quel est le premier ouvrage à avoir été « lu » mais ça a vite fait fureur. La popularisation du livre audio s’est développée dans les années 70, quand les premiers baladeurs ont vu le jour. Petit à petit, surtout aux Etats Unis, les gens commençaient à combiner leurs activités quotidiennes à la lecture d’un livre parlé. Footing, ménage, bricolage,…
Un vrai « boom » du livre audio s’est produit avec l’ère du technologique. Les livres audio en mp3 ? C’est l’idée du siècle, non ? Surtout que ça coûte moins cher qu’un vrai livre, tout en rapportant autant d’argent à l’auteur (je pense).

Pour les gens qui ont un budget très limité, sachez que « le droit patrimonial s'exerçant pendant toute la vie de l'auteur et transmissible à ses héritiers les 70 années suivantes ». En quoi est-ce que ça nous avance, nous, lecteurs ? Bah disons juste que les livres dont les auteurs sont décédés depuis plus de 70 ans, sont téléchargeables légalement gratuitement sur le net. Comme par exemple Jane Austen niark niark.

Et pendant que le film se met à la 3D, le livre audio évolue aussi, certains éditeurs proposent des livres audio avec une mise en scène sonore. J’ai hâte de tester ça mais je n'ai pas encore trouvé grand-chose...
Même avec la popularisation du livre parlé, les aveugles ne sont pas laissés pour compte. Le système DAISY (invention belge... OF COURSE) leur permet une navigation pratique et confortable pour la lecture audio.


Youpi !

Alors voilà, le livre audio en accompagnateur de la tricoteuse, ça peut se faire.
Pourquoi ne pas tricoter les gants Bella en écoutant Twilight ?
Ou tricoter un camée Jane Austen en écoutant Persuasion ?
Ou même faire un petit footing en apprenant l'esperanto?

Je vous file mon livre audio préféré : « War of the Worlds » de H.G.Wells, mis en scène par Orsol Wells. D’accord, ce n’était pas un livre audio à la base mais Dieu que c’est bon de penser à la soi-disant panique que cette émission a pu créer ^^
Un peu dur à trouver mais il vaut le détour.




Allez; quelques liens utiles hors sentiers commerciaux:

http://www.librivox.org/ pour des livres audio gratuits en anglais, également en application iPhone (approuvé par la Moog)
http://www.litteratureaudio.com/ 1500 livres audio français gratuits avec une petite section pour les enfants (pour les occuper pendant le long voyage de Noël ^^ )

Ou même si vous voulez vous porter volontaire pour lire des livres pour des aveugles, c’est par ICI

Et pour finir une petite vidéo pour argumenter la partie écolo du livre audio (même si, ici, on parle de livres numériques).






Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 19 décembre 2010

vendredi 17 décembre 2010

Hein?!! Quoi?!! Mais t'as quoi dans les oreilles, là?!!

Je suis de mauvais poil donc ne venez pas me chercher.
Et oui, mon billet fait encore trois pages mais j’en ai rien à foutre.

Au moins, ça c’est dit.

Ca fait trois semaines que Minimoog est insupportable et ça fait un mois que je fais de l’insomnie. Ca pue.
Mardi, journée de mon très joli billet sur les succès de cette année 2010, elle a réussi à me faire pleurer, tellement j’en avais marre. Et, de me voir pleurer, ça l’a tellement retournée qu’elle en a vomi par terre.

Un petit tas de Moog et Minimoog en larmes, toutes les deux écroulées par terre autour d’un petit tas de vomi… voilà quoi…

Bref, j’ai pris ma journée d’hier pour rester à la maison pour qu’on se recentre l’une sur l’autre et pour l’emmener voir le docteur. Après des négociations digne d’un sommet du G20 pour qu’elle se laisse ausculter les oreilles, le verdict est tombé : oreilles bouchées de cérumène.
Ceci explique pourquoi elle nous « écoutait » pas quand on lui demandait de faire qq chose ou pourquoi elle nous faisait des crises parce que le son de la télé n’était pas assez fort.
Par contre, ceci n’explique pas tout un tas d’autre choses relou à propos de la crise de puberté de mon bébé de pas d’amour.

Bref…

Quand j’étais instit (oui, j’ai été instit en Flandre, je vous raconterai ma vie un jour, promis), j’ai fait un stage de quelques semaines dans une école de malentendants. J’avais suivi un cours de langue des signes (à ne pas confondre avec la langue des singes que Mister Moog adore imiter d’ailleurs) et je m’étais lancée corps et âmes dans l’apprentissage de la lecture à une classe de CP malentendants.
J’ai plané pendant 18 mois environ autour du monde des malentendants et hier, quand je me suis rendu compte qu’en fait Minimoog ne m’entendais pas, j’ai retrouvé mes vieux reflexes de communication avec les malentendants.

Ce qui m’a le plus marqué dans mon contact avec les malentendant c’est la dureté de leur handicap. Imaginez-vous être dans une bulle où l’on voit tout, on ressent tout, mais on n’entend que un lourd vrombissement.

On est sur un quai de gare à attendre le train et tout d’un coup, tous les autres voyageurs quittent le quai et disparaissent dans les corridors sans que vous sachiez pourquoi (annulation de train annoncé oralement).
Ou on vient d’accoucher et on aimerait allaiter mais quand on parle, personne ne nous comprends ou nous prend au sérieux. Allaitement de trois jours…
Ou on veut avoir droit à une allocation mais on ne sait pas comment la demander et on attend trois heures pour que le seul fonctionnaire formé à la langue des signes daigne se déplacer pour vous aider.
Ou on veut suivre les info de 20h mais à cause d’un problème technique, on a les sous-titres des feux de l’amour.
Ou encore on a un rendez-vous amoureux mais on nous met dans un coin sombre où il est impossible de lire sur les lèvres (en même temps, on passe notre temps à se rouler des pelles :p ).
Ou même quand notre gamin est tombé au square à 5 mètres de nous, juste derrière le toboggan mais on ne l’entends pas pleurer et on se fait insulter par les autres parents.
Ou encore tout plein d’autres anecdotes pourrites…

Et hier, tout m’est revenu.

J’ai parlé avec Minimoog de ses oreilles qui étaient malades car il y avait un petit bouchon. Qu’on allait faire fondre le bouchon mais que ça allait prendre du temps et de la patience de sa part. Je lui ai parlé de la maman de son pote Minipixel : Pixelperdu. Minimoog aime bien Minipixel mais n’aime pas Pixelperdu parce qu’elle parle pas fort, elle parle bizarrement et elle ne comprends pas quand Minimoog lui dit qu’elle n’aime pas qu’on lui fasse un bisou.
Et bien ma petite Minimoog, comme avec tes oreilles, les oreilles de la maman de Minipixel sont un peu malades. Sauf que pour elle, c’est permanent. Et du coup, la maman de Minipixel ne t’entends pas.
J’en ai profité pour lui apprendre quelques mots indispensables en langue des signes (gâteaux, maman, doudou,…) et elle a bien aimé.

Et en fait, maintenant qu’on en parle, Pixelperdu elle déchire. C’est impressionant de la voir s’intégrer dans le monde des tricoteuses. Je suis sur les fesses à chaque fois que je vois sa détermination discrète mais assurée pour prendre part à nos conversations. Mince quoi, elle s’est même improvisée hôtesse d’accueil pour le TTG de décembre. Rien à faire, impossible de la faire devenir le cliché de la parfaite petite malentendante rangée dans un coin à attendre que quelqu’un daigne lui parler.
Non sérieux quoi, elle déchire ^^
En la rencontrant j’ai retrouvé comment il était facile de communiquer avec un malentendant en gardant les règles de bases en tête ; garder sa bouche bien éclairé, appeler l’attention avec la main (j’aime faire des moulinets en pleine rue ^^ ) et non pas en gueulant le nom (j’aime faire des moulinets en pleine rue ^^ ), parler en face, attendre le regard de l’autre,…
Pixelperdu et moi, maintenant, on se gère. Elle me gère quand je parle trop vite, je la gère quand mon passé flamand m’empêche de comprendre son français. Les conversations avec les malentendants en deviennent plus personnels et plus intimes. Pixelperdu, par exemple, est une des rares personnes qui m’écoute de façon concentrée. En même temps, vous me direz qu’avec mon débit de parole, elle a intérêt à être concentrée pour suivre le TGV de mes lèvres.
Et j’apprécie quand on prend la peine d’écouter mes conneries.

Enfin bon, tout ça pour vous dire que Minimoog a les oreilles bouchées et que ça, en combinaisons avec les twitts de Pixelperdu me remettent l’attention sur ces petits détails de la vie qui pourraient faciliter la vie de beaucoup de gens, si seulement on pouvait se donner la peine.

Pour finir, quelques information utiles.




Du Lady Gaga pour malentendants, top top!










Et les français ne sont pas en retard musical ^^














Voici comment apprendre à dire "il/elle me plaît" en langue des signes











Et pour finir une petite video (non sous-titrée) sur les gros mots en langue des signes sous le lien suivant (attention, très vulgaire!!):
http://www.youtube.com/watch?v=6VPokqQjfSM

Oui je sais je ne vous donne pas d'informations très utiles, comme d'habitude. Mais euh... vous êtes pas des neuneus, vous savez vous servir de vos mains et trouver sur internet comment dire "allez, parle poulette!" en LSF, non?!

Bon je vous laisse, y a encore du vomi à nettoyer…
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 15 décembre 2010

Les claques de l'année

Billet un peu long mais tant pis, si vous m’aimez, vous lirez (mwahaha)

L’année se finit…
2010…

Pour moi ce fut une très bonne année. Mister Moog et moi on traine deux années horribles derrière nous finissant 2009 avec un bon gros sale coup en fin d’année (l’histoire, c’est LA).
Du coup, au réveillon, que l’on a fêté dignement mais je n’en dirais pas plus, j’ai chialé un bon coup et je me suis dit

STOP !

Stop les catastrophes, stop les conneries, stop les dépressions, stop les boulets,… tout !
On arrête de faire la grimasse et on commence à sourire.

Et en souriant à la vie, la vie commence à nous sourire. J’ai eu droit à de très TRES belles aventures cette année.

Déjà, j’ai repris le tricot en février. Grâce à Tricotman, j’ai entamé mon re-premier ouvrage. Mon premier vrai ouvrage de plaisir de ma vie (je l’ai déjà détricoté depuis, hahaha). Et, comme avec tous mes hobbies, je m’y suis jetée cœur et âme à commencer à tricoter partout ! Partout jusque dans le métro. Dans le métro où une jeune fille s’est assise à côté de moi pour sortir un tricot et pour tricoter en silence en rythme avec moi…

Et c’était le début de la folie ! Cette fille c’était KnitSpirit, qui ma invité au Brunch Bazar, qui a organisé une flashmob avec moi, qui m’a jeté sans bouée de sauvetage dans le groupe du TTG, grâce à qui j’ai rencontré Mayalily, Dreiss, Melcouettes, Laeti, Angelubies, Trikoala,... et puis j’ai commencé à voler de mes propres ailes et j’ai rencontré ma Tellectuelle à moi, mon Raoul à moi, je me suis engouffrée dans la blogosphère à rencontrer la Mère Bordel et la Poussette parisienne,…
Enfin voilà quoi. Un bon tourbillon de folie frénétique comme je les aime bien ^^

Et puis, il y a eu les surprises venues de nulle part. Une amie m’a donné un ticket pour aller voir Marina and the Diamonds au Divans du Monde. Je ne connaissais pas cette artiste, y étant allée surtout pour faire plaisir à mon amie qui ne voulait pas voir disparaître son billet pour rien.
Et bah merde quoi !!! La méga baffe dans la gueule parce que QU’EST-CE QU’ELLE DECHIRE MARINA !!!
Elle déchire tellement que je suis retournée la voir et même que j’ai payé ma place cette fois-ci, accompagnée des tricoteuses qui ne me quittent plus (aka KnitSpirit & Nana) et de ma chère Debster girl ^^

Une artiste sublime, belle dans l’âme et dans ses chansons…






Encore un billet gratuit s’en est suivi, pour aller voir les Dhol Foundation. Eux aussi m’ont bien pris par le cœur ! Un boys band Banghra, on mais on aura tout vu !!! Le surkiff de danser avec un Sikh de 2 mètres de haut au pied de la scène avec une bonne floppée de mecs beaux et musclés tapant de la percussion…
Soupiiiiir !







Une troisième surprise musicale ; Renan Chouchou !
Au début de ma maternité, où je me suis tapée une bonne dose de PPD, Renan Chouchou était un des artistes qui me rendait le sourire. Aussi, Mister Moog m’avait offert son premier album que je connais par cœur. Un chouilla tristounet quand-même mais cela ne m’a pas empêché de m’acheter des billets pour aller le voir quand j’ai vu qu’il s’exhiberait pas loin de chez moi.
Bordée de VaneCMoi et de Comète, je me suis lancée, même si je craignais en fait d’être déçue à cause de la tranquillité de sa musique.
Mwahahaha, j’te jure…
Renan Chouchou, même avec un pied dans le platre, c’est du Duracell shooté à la coke !! J'adore son univers "petit escroc", potos,...
Troisième claque musicale de l’année !






Et bien sûr, dans la beauté de cette année, je ne peux m’empêcher de repenser à mon magnifique voyage au Royaume Uni du mois de septembre. Mister Moog qui m’a forcé à faire mes valises pour partir 10 jours seule avec mon tricot… Quel homme…
Les récits sont , , et mais je vous re-raconterai bien tout depuis le début ; les soleils couchant qui font pleurer, le pape qui fait coucou, la guêpe tueuse, le tronc de Robin des Bois, Jane Jane Jane Jane et Jane…


Et mes premières vraies vacances… Narbonne plage…
Depuis que j’ai quitté mes parents, jamais je n’avais eu le bonheur de pouvoir me payer des vacances. Maintenant c’est fait…
No comment sinon je chiale ^^

Bon, allez, une dernière petite claque pour la route.
Je ne me cache pas du fait que je suis une fan indécrottable de Doctor Who. Je sais qu’en France, il n’a pas beaucoup d’adhérents mais si vous deviez me faire confiance sur une chose, c’est sur ceci. Le Docteur, c’est de la boulette à mégafacette. Ne regardez pas « un épisode comme ça pour essayer » en VF mais trouvez-vous la série en VO sous-titré, asseyez-vous devant le PREMIER épisode et laissez-vous aller. Je ne connais PERSONNE qui n’ait pas aimé.
Bref, un des réalisateurs de Doctor Who a co-créé la nouvelle série de Sherlock Holmes. Sherlock Holmes « revisité » (c’est un mot très populaire, « revisité », je suis très moderne à m’en servir ainsi). Sherlock Holmes en 2010, accro au smartphone et aux blagues douteuses, complètement chtarbé,… génialissime. Dans la série de 3, le premier épisode était bon, le deuxième mauvais et le troisième plutôt pas mal. Suite au succès inattendu : deuxième série prévue en 2011.
La bande annonce n'est pas terrible mais foncez; c'est très bon!






Voilà, je vous prie de m’excuser mon billet très long mais je voulais partager avec vous cette belle année 2010 qui, j’espère, a été généreuse pour beaucoup d’entre vous. Je suis une femme qui a tout pour être heureuse et je vous souhaite au moins tout ça ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 14 décembre 2010

TGIF... euh... mince...

Les Funky Friday partent en vacances jusqu'en 2011!!
Surtout si j'ai toujours une demie semaine de retard c'est nulasse :(
Allez ZOU: Let's Funky Tuesday! Nous, on aime les hommes!!
Un homme photographe, c'est bien.
Un homme photographe doué, c'est mieux.
Un homme photographe doué avec qui on se marie, c'est de la boulette ^^
KnitSpirit a bien de la chance!


Il est toujours bon d'avoir un homme à secrets.
Surtout si ces secrets sont des baguettes chaudes
achetées en cachettes pour faire un petit déjeuner divin à sa dulcinée...
Emilie8912 va toutes nous inviter dimanche prochain!

Un homme sait faire des sacrifices quand il le faut...
Remplacer sa voiture fétiche par un bolide tout nouveau, ça le fait, non?
Dianette est clairement encore en lune de miel!



9 mois en couple avec l'homme des hommes, c'est top non?
Moi je dis que c'est l'occasion rêvé de faire une répétition générale
pour dans trois mois :p
Chtiterikku et son homme sont de gros fétards

Le test ultime de l'homme!
Le début de la cohabitation!!!
Est-ce qu'il rangera bien ses chaussettes?
Beaucoup de bonheur pour Tournelune et son monsieur ^^


Rien ne remplace le bonheur d'un papa bricoleur.
Surtout s'il répare un fauteuil éléctrique.
Programme du weekend: affalage et appuyage de bouton "détente".
Vive le papa de LaNouchette!!


Deux hommes pour le prix d'un:

L'homme garde la progéniture pour que La Tellectuelle
aille se lacher chez l'autre homme de sa vie: Saint Nicolas
en visite chez Mooglouglou ^^

Deux mots:
1. Weekend
2. Homme
No comment, Nana doit être aux anges ^^


L'anecdote masculine de la semaine:
"Monsieur Kitty, Phlag de son pseudo, est le meilleur ami du tricot qu'on peut avoir! J'étais au milieu d'un rang de Saroyan quand une erreur d'inattention de la part fit en sorte que j'ai échappé une maille en bas de mon aiguille... La crise! Il écoutait près de moi une obscure télésérie sur les zombies et quand il a vu ma panique, il a tout de suite mis en pause sa série pour aller chercher 2 cures-dents dans la cuisine et m'a patiemment aidé à remonter la maille coulée 4 rangs plus bas! J'ai pu finir mon rang et ça ne parait même pas! Je viens de le remercier de son aide! Je vous l'écris à chaud; ça vient de se produire!!"
Un homme qui arrête son film de zombie pour sauver une maille de tricot... Ce n'est pas trop beau pour être vrai...

Encore une femme à hommes!
Homme 1 : L'homme de sa vie
Homme 2 : L'homme de sa vie
La seule différence? L'un est adulte et l'autre à 4 mois (déjà?!!!)
Olive ne se lasse pas de les regarder s'aimer d'amour mâle ^^


Et on finit avec un homme à femmes!
L'homme de Dreiss a une main tellement innocente
qu'il a fait gagner la pote de sa femme; KnitSpirit
au tirage au sort de Melusine!!
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 8 décembre 2010

Loofah au crochet - In ze shower wiz Melcouettes

Ma grand-mère me disait toujours: “rien de tel qu’un bon petit Swap Saint Nicolas comme excuse pour tester un nouveau patron rigolo ! ».

Le patron rigolo en question était celui du « Perfect Loofah » de BeFriendMantic.
Une Loofah (ou luffah) est un fruit dont on peut se servir comme d'une éponge. Dans notre culture, on appelle Loofah une fleur de douche, très populaire en nylon et de toutes les couleurs.

En projet crochet, cette éponge est trop rigolote à effectuer car on crochète en rond en commençant avec 40 mailles et, quatre rangs plus tard, on finit avec plus de 1000 mailles à son ouvrage.

Ca m’a vraiment plu, en tout cas !
J’avais l’impression de crocheter un cerveau ^^

Bon, après, j’ai mal choisi mon fil. Le fil idéal est un mélange de nylon et coton mais ce genre de fil est introuvable dans le commerce. BeFriendMantic conseille bien d’utiliser Bernat Cool Crochet mais ce fil n’est plus en production.
Melcouettes, qui a eu ce joli cadeau, m’a bien dit que mon fil Miami de Annell, composé de 60 % de coton et de 40 % d’acrylique, absorbait beaucoup trop. En prenant une douche le matin, la loofah était toujours mouillée le lendemain matin (grrr).
En plus, pendant la douche, la loofah ne moussait pas beaucoup car le coton avait absorbé tout le savon ! Seul point positif à l’utilisation était le ressentit ; c’était très doux et agréable de se laver avec une loofah crochetée.

Donc patron superbe mais fil pas adapté. C'est d'ailleurs bien la première fois que mon petit Miami adoré me lache ^^





Bon, on laisse Melcouettes prendre sa douche tranquillement et je vous traduis quand-même le patron en français car les loofah, c’est quand-même joli et on peut s’en servir pour plein d’autres choses, en cherchant bien !

Matériaux :
150-200 m de fil à crocheter en #4
Crochet #5 et # 6

Instructions :
(avec qqs modifications sur le début)

Commencez avec votre crochet #5
Créez un anneau magique en laissant environ 15 cm de fil.
2 mailles serrées dans l’anneau magique
Crochetez une chainette de 50 mailles
Crochetez une maille coulée dans la base de la chainette pour composer la boucle qui servira à accrocher votre loofah

Vous êtes maintenant à nouveau dans l’anneau magique.


Premier rang :
Crochetez 40 mailles serrées dans l’anneau
Joignez l'anneau avec la première maille par une maille coulée

Deuxième rang, passez au crochet #6 :
2 mailles en l’air, 3 brides dans chaque maille serrée du premier rang, joignez le début avec une maille coulée
> 120 mailles

Troisième rang
2 mailles en l’air, 3 brides dans chaque maille serrée du deuxième rang, joignez le début avec une maille coulée
> 360 mailles

Quatrième rang
2 mailles en l’air, 3 brides dans chaque maille serrée du troisième rang, joignez le début avec une maille coulée
> 1080 mailles

Finissez en resserrant bien l’anneau magique et en rentrant les fils.

Personnellement, j’ai rajouté une petite chaînette de 2 mailles entre chaque triplette de brides, ce qui a aéré la loofah encore plus.

Voilà, vous me direz si vous avez réussi à trouver un fil contenant du nylon ou si vous avez trouvé une autre utilité à la loofah J
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 7 décembre 2010

PISA blabla

Certaines personnes m'ont demandée quel était mon emploi. Je suis l'assistante du chef de division des indicateurs et analyses de la direction de l’éducation, également conseiller spécial au sujet de la politique de l'éducation du secrétaire général de l'organisation internationale de coopération et de développement économique (OCDE).

Ca en jette hein?!

Eh bah ouais, en effet, je fais du café et j'agrafe des photocopies ! C’est trop dla boulette ^^

Plus sérieusement, je le fais quand-même en talons hauts !

Bref. Mon boulot dépote pas mal car mon boss est une super star. Il est responsable de quelques projets internationaux dont un qui s’appelle PISA (le Programme International pour le Suivi des Acquis des élèves). Il s’agit d’un test effectué sur des élèves de 15 ans dans 65 pays, parlant de niveaux de lecture, math et science mais donnant des données à propos de leur bien-être, leur niveau de stress, leur relation avec les professeurs,…

Les résultats étaient sous embargo jusqu’à 11 :00 ce matin et sont très intéressants.

Je ne vais pas vous en parler car il y a des gens payé pour le faire qui le font bien mieux que moi ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, et sur d'autres sites que vous trouverez en faisant une rechercher Google. Mais pas , où ils interprètent un peu à leur sauce...

Je voulais juste dire que je me suis bien éclatée à participer à cette étude, même si j’étais installée au bord de la route à regarder les gens faire. Je suis également fière de faire partie d’un tel projet, qui a un réel potentiel pour aider les gouvernements à améliorer l’éducation dans leurs pays respectifs.

Mon rôle dans cette fabuleuse publication qui brille dans les cieux était assez sympa : j’ai appuyé sur beaucoup de boutons pour allumer beaucoup de grands écrans qui affichaient des présentations avec tout un tas de graphiques scintillants, j’ai couru dans tous les sens avec beaucoup de documents dans les tunnels du 16ème à Paris (et dans un château), j’ai relu des données incompréhensibles en essayant de faire semblant de tout comprendre, j’ai agrafé quelques papiers avec mes seins (ne posez pas de questions si vous ne voulez pas connaître la réponse), j’ai reçu des coups de fils de chaines de télé nationales d’une bonne quinzaine de pays (aucune desquelles ne m’a proposée un rôle dans un film), j’ai organisé beaucoup de vols d’avions et beaucoup de nuits d’hôtels, j’ai cassé la cafetière du troisième étage, j’ai refusé de parler à des gens qui n’avaient pas de droit d’accès aux informations top-secrètes, j’ai insulté Madame Pech (désolée), j’ai passé le micro dans un public de djeuns de 15 ans qui savaient, eux, quelle était la profondeur du lac Chad en Afrique (oups), j’ai flippé sur des mails à envoyer à un groupe de 3000 personnes dans 5 pays différents, j’ai mal dormi, j’ai hurlé derrière mon pc, j’ai trop mangé, je me suis rongé les ongles,…

Bref voilà quoi. Ma vie est très glamour !

Le travail d’une assistante n’est que rarement glamour. Mais je vous dit, si les assistantes n’étaient pas là, le monde s’écroulerait probablement.

Je retiens tout de même trois informations sur l’étude PISA :
1. Mes deux pays à moi, la France et la Belgique, sont de mauvais élèves quand il s’agit d’équité. Ils perdent un potentiel important en oubliant de donner des chances à certains élèves.
2. L’éducation en Belgique reste de niveau plutôt élevé sans trop bouger par rapport à leur position dans l’étude PISA 2006 mais la moyenne de l’OCDE a augmenté donc, en fait, ils baissent un peu.
3. L’écart entre les garçons et les filles est très intéressant. Les filles ont un avantage de près d’une année scolaire sur les garçons quand il s’agit de lecture. En math, les garçons sont plus fort… parfois… et qu’un tout tit peu…

Bref, voilà et puis c’est tout, maintenant je vais rentrer pour essayer de reconnaître ma fille que j’ai à peine vu ces derniers jours et pour dormiiiiiir !

Et c'est probablement ce que vous allez faire maintenant également, après avoir lu ce passionant billetzzzzzzrrrrzzzzzzzzzz.......

PS, vous avez le droit de lire ce billet à vos enfants pour les endormir ^^v
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 6 décembre 2010

Saint Nicolas patron des prostitués!

Ah bah là j'ai votre attention totale et complète!


Ben oui, m'sieurs dames, Saint Nicolas n'est pas QUE le patron des enfants sages mais aussi le patron des prostitués car il a sauvé trois jeunes damoiselles de la prostitution ! Voilà ce que j'appelle du féminisme tout plein ^^

Mais bon, personnellement, je célèbre ce bon vieux Saint Nicolas plutôt pour célébrer son implication envers les enfants :)

Depuis ma plus tendre enfance en Flandre, j'ai l'habitude de fêter cet événement avec beaucoup de chaleur et de convivialité en famille et à l'école. De nombreuses chansons accompagnaient les soirées avant l'arrivée du bon Saint Nicolas. Les vieux sabots fait main par mon grand-père attendaient patiemment sous la cheminée avec une carotte et deux morceaux de sucre pour nourrir le cheval blanc de Saint Nicolas.
Et les visites de Saint Nicolas dans mon école, accompagné de ses Pères Fouettards… J’en ai encore la chair de poule rien que d’y repenser ^^

Je n’ai jamais été déçue! De nombreux jouets, livres et autres bonbons traditionnels sont passés dans mes petites mains surexcitées.

Et, même si, maintenant, je suis supposée être adulte et ne plus y croire, bah j’y crois toujours ! J’y crois tellement qu’en plus du Saint-Nicolas avec Mister and Minimoog, j’ai invité mes tricopines pour partager de bonnes boissons chaudes, quelques mailles de tricot et les derniers ragots, en l’honneur de ce bon Saint.
On en a profité pour faire un petit swap entre copines avec quelques cadeaux fort sympathiques !
J’ai reçu un joli bandeau de la part de la fée de la couture Mayalili et j’ai pu offrir une belle bouillote en forme de cœur et mes Loofah fait maison (traduction du patron à suivre bientôt).

C’était trop top !

En tout cas, merci à La Tellectuelle, Johanna (miam miam), Pixeperdu, Angelubies, Comete, mon Trikoala à moi et DreissTricotine d’être venu et de m’avoir envoyé les photos.

Et merci Mister Moog de dépoter tellement qu’il permette un tel poulailler à venir jacasser chez nous, même qu’il a servi le thé et rangé les pots de bonbons vide après-coup.

Ca… c’est un mec un vrai ^^

Bon, après, j’ai dû lui rembourser tous ses efforts car Mister Moog m’a cordialement invité à regarder son cadeau de Saint-Nicolas (le Blu-Ray de Predators), ce qui a amplement remasculinisé mon weekend.



Joyeux Saint Nicolas à tout le monde !!












Et voici Melcouettes trop heureuse avec ses belles Loofah,

qui peuvent servir à bien d'autres choses qu'à se savonner sous la douche! :p

Bientôt le patron gratuit!!



Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 30 novembre 2010

La fabuleuse histoire du vomi recalcitrant

Je dédicasse ce billet à ma nouvelle amie Raoul.

Parfois, il n'est pas glamour d'être maman...

A deux reprises, Minimoog m'a fait le coup de me vomir dessus et à deux reprises c’était assez impressionant.
La première fois, elle avait un an et nous a fait un vomi projectile d’un mètre et demi, d’une ressemblance assez pertinente avec le vomi légendaire dans le film de l’exorciste. Ma fille étant assise sur moi, face à moi, je me retrouvais avec une mare de vomis dans ma jupe et un mari tout d’abord béat d’admiration pour sa fille adorée puis explosé de rire. Il a mis cinq bonnes minutes à s’en remettre et à commencé à nettoyer la scène du crime.

La deuxième fois, c’était il y a un ou deux mois et ça a donné plus ou moins le même résultat sur l’échelle de Richter.

A 50 mètres de chez nous, le méga-vomi a encore frappé. Mon homme, vacillant entre l’horreur et l’hilarité m’a demandé ce que je voulais faire et je n’ai pas pu faire autrement que de lui dire qu’il n’y avait qu’une seule solution : continuer. Tenant une Minimoog hystérique dans mes bras, qui faisait réceptacle pour le vomi qui dégoulinait après ce feu d’artifice culinaire .

Je vous épargne les détails du trajet où moi j’ai pleuré, ri, essayé de calmer ma fille et où on mari a failli se casser la figure à courir au plus vite pour préparer notre arrivée à l’appartement.

Une fois rentrés, direct Minimoog sous la douche avec maman pour enlever le vomi de nos cheveux à nous deux. Après la douche, direct au lit. Après le lit, direct on a remis de nouveaux draps parce que nouvelle session de vomi.
Heureusement, après, tout s’est calmé et on a pu voir l’ampleur des dégats…

Ma robe que Mister Moog a renommé « ta robe trop flamande pour que je ne l’aime » n’était plus lila mais euh… bah couleur vomi. Dolly, la poupée chiffon achetée chez M&S lors de mon voyage au Royaume Uni avait une bien salle gueule et je sais maintenant à quoi ressemble une poupée chiffon qui a fait la nouba toute la nuit et qui se réveille le lendemain dans son vomi avec une belle gueule de bois.
Mais le pire du pire, ce n’était pas ma robe ni la poupée, ni même, d’ailleurs, les chaussures pleines de grumeaux.

Non, le pire c’était mon tellement joli joli châle cariaujoux… Mon premier châle tout doux tout fin tout beau. Total destroy vomito.
Je l’ai lavé deux fois au programme tout doux choubidou dans mon lave-linge mais ça n’a fait qu’éparpiller et affiner les grumeaux. Heureusement, facebook est venu à ma rescousse et une collègue-maman experte en vomi m’a fait part de son expérience avec le vinaigre. Apparament rien de tel que le vinaigre pour diluer le vomi.
Allez : HOP ! Bain de vinaigre, petit châle !

Et bah messieurs-dames, moi je vous dis : de toutes les odeurs de toutes les planètes que le Docteur aurait pu visiter dans sa vie, la pire odeur qui ne puisse exister, c’est celle d’un vêtement vomiteux trempant dans du vinaigre frais.
Rien que d’y repenser j’ai froid dans le dos et le nez qui se bloque automatiquement.

Bref, mon billet est déjà bien assez long, je conclurais juste par un chant de gloire pour le vinaigre d’une part et une grosse gifle sur les deux joues de mon mari qui m’a avoué après-coup qu’il a nourri la prunelle de nos yeux avec la petite boite là, qui traînait au fond du frigo depuis quelques jours, déjà……..

Vivent les intoxications alimentaires……..
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 29 novembre 2010

Goûter des Mamans et Ma(r)mailles du 27 novembre 2010

C’était bien.




...

Voilà, tout est dit, mon post est fini.

Allez, bonne journée !




Non, allez je déconne ^^



Mais c’était en effet très bien. Les « 400 coups » nous ont encore une fois bien gavées avec leurs cheese-, carrot- et autres cakes. Leurs thés se sont encore une fois bien trop vite refroidis pendant les papotages et tricotages et nos enfants se sont encore une fois bien amusés, une fois que leur habituelle timidité leur est passée.
Enfin, enfants, je me comprends hein. Ceux des autres. Bah oui, ma Minimoog était à la maison avec Mister Moog et sa pote l’otite. Grrrr…

Par contre, on a eu l’honneur de la présence de la marraine des Goûters Mamans et Ma(r)mailles ; Gaëlle. Elle est venue et elle a approuvé sa progéniture spirituelle.

La mascotte des mamans tricoteuses était là aussi, vous savez, celui qui était présent au premier goûter de dans le ventre de sa môman Olive Verte avait bien grandi d’ailleurs ! Et il a commencé à montrer un intérêt très palpable pour l’art du fil.

Ma collègue Jennifer a pu ressortir son tricot qu’elle ne sort qu’à l’occasion de nos rassemblements. Elle finira son écharpe un jour, elle nous l’a promis !

Cybie s’est battue contre toute la planète (et surtout contre la mauvaise humeur de son fils ^^ ) pour pouvoir venir ne serait-ce qu’une petite heure papoter avec nous.

La Tellectuelle a dû s’incliner devant les germes et les bactéries de fillette & hommelette (je suis drôle je sais) et est restée bien au chaud.

Et j’ai ENFIN pu rencontrer RAOUL ! Mon fan ! La personne qui dédie des post à ma personne (normal, vous me direz). Et j’ai le scoop de la semaine : Raoul est une femme ! Oui oui messieurs dames, je sais que vous n’en avez rien à faire mais le sexe de Raoul a fait le sujet de moultes discussions entre La Tellectuelle et moi, qui avons, depuis samedi soir, enfin pu reprendre ce sommeil qui nous a tant manqué.

Voilà.
Sinon on a bien rigolé, on a bien mangé, on a un tout tit peu tricoté et la peuplasse des marmailles a approuvé ma Blanquette Bordel que j’ai fini et qui aura des photos postés sur mon blog dans la semaine. Promis juré et pas craché parce que ça n’est pas très hygiénique.

J’ai fini ma soirée en promenade avec Raoul à trainer dans les boutiques de Belleville où j’ai acheté les magnifiques livres d’enfants qui parlent de superpoussins, de papas qui prennent des ballons de foots dans les parties intimes et de princesse Prout. Et Raoul a acheté la sublime je « bisou dodo » que j’espère que la famille Raoul aimera autant que la famille Moog l’aime.


Et voilà !




Prochain goûter des Mamans & Ma( r )mailles sera en 2011, au Poussette café j’espère. Le mois de décembre n’est pas un mois pendant le quel j’aime pratiquer le métro parisien en weekend.














"Salut, Poulette, j't'embarque dans ma caisse?"




Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 26 novembre 2010

Thank Gawd it's Funky Friday - 11ème impact

Voici les bonnes nouvelles de la semaine de mes lectrices, marqué sous le thème du "je dépote grave ma mémé". Et bah vous ne m'avez pas déçues. Vous êtes, en effet, plutôt trop d'la boulette ^^

Allez, c'est parti pour les bonnes nouvelles:


Ca fait un an que Knit Spirit fait bien les choses,
Autant les faire encore mieux! Deux ans de Tricot(Thé),
Ca se fête en dénichant les meilleurs sponsors.



Emilie 8912 a bein raison; le tricot ça ne vaut
d'être vécu que quand on s'en sert pour se faire plaisir.

Petite Poucette en mode masterchef!
40 religieuses et 20 pommes d'amour pour sa super copine
et ses bijoux. Whoua, y a de le dépote grave!
Et le bonus du jour c'est que la journée de la jupe l'a inspirée
pour se remettre à la couture... d'une jupe of course :p

Les amies de Mayalily ne le savent pas encore mais...
Elles vont être très très gâtées très très bientôt!!
Elles en ont, de la chance ^^

Lily la Fée est une amie fabuleuse.
Sans contestation car elle a aidé son amie à son stand
pendant le salon Marie Claire idées. Ca fait la moitié de
la fatigue en moins et le double de convivialité ^^


La Tellectuelle sait comment se mettre de bonne humeur.
Une jolie "manucure couture" faite maison pour retrouver les
couleurs perdues pendant ces jours de pluie et de neige.
Un coup d'oeil sur les mains = un sourire sur les lèvres!











Chacha, qui a déjà quand même très la classe,
S'est offerte encore plus la classe avec un classe
manteau Topshop!!













Olive Verte aime partager ses qualités
avec les autres: HOPLA son tout premier tuto sur son site!
Et en plus elle a trouvé LA jupe qui dépote pour la journée de la jupe ^^












Kitty4Cat... 8 jours de travail en ligne... Faut le faire...
Heureusement, elle a réussi à compenser cet acharnement de travail
en exploitant au maximum ses 2 jours de repos!
Deux jours pour se rouler dans sa nouvelle et belle pelote Biscotte Melon d'eau

Petit clin d'oeil spécial pour La Mère Bordel qui est en plein accouchement là, maintenant, tout de suite, là!! Wheeee!!!
*******



Prochain formulaire TGIFF
vendredi 3 décembre
Prochain TGIFF
vendredi 10 décembre
Ce prochain TGIFF sera sous le signe des mecs.
Ils s'en sont pris un peu plein la gueule
pendant cette semaine contre la violence contre les femmes,
chantez un peu leurs louanges, pour voir!
Votre patron a refusé de signer un contrat polluant?
Votre voisin s'est occupé de la petite vielle du 5ème?
Votre père vous a raconté le jour de votre naissance?
Votre homme a commencé le tricot?

Petit rappel du but des TGIFF.
Il s'agit de vous encourager à trouver des bonnes nouvelles dans vos vies et de les partager. Même quand on a eu une semaine de mèèèrde, il y a toujours de la bonne nouvelle qui se cache quelque part. Trouver nos propres bonnes nouvelles et s'en servir pour donner le sourire aux gens qui nous entourent, voilà le vrai but du TGIFF.
Sur ce: bon weekend!!!



Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 24 novembre 2010

Protégez les violeurs!

Je m’excuse pour le langage dur et cru de mon billet
mais dans ce billet, j’exprime ma colère et celle-ci va de paire
avec les mots que j’ai eu à entendre moi-même dans le passé.



Attention car les pauvres petits violeurs vont se prendre une claque très bientôt!
La France se lance dans l'anti-viol.
Il était bien temps et j'espère que la parole va se répandre très vite et de façon consistante.

Le viol, on en parle, on connaît les chiffres, les données, les informations. Sur 10 femmes violées, 8 connaissaient leur agresseur. 1 femme sur 10 en France se fera violer à un moment ou un autre dans sa vie,...

Gnagnagnagna on sait que les chiffres en disent gros mais, secrètement, on s’en fout aussi, des chiffres.

Par contre, on ne devrait pas se foutre du fait que les femmes qui se font violer ont honte.

En même temps, c’est normal qu’elles aient honte, c’est un peu de leur faute si elles se sont fait violer, non ? Elles étaient en minijupe. Ou en jupe. Ou en pantalon moulant. Ou en jean. Ou en polaire/doudoune/combinaison de ski, tiens.

Ah et aussi, elles étaient bourrées ! Bah oui, hein : « femme bourrée, femme violée », attends, proposé si gentiment, comment refuser ?

Ou elles se promenaient dans le noir. Non mais quelle idée aussi, que de se promener dans le noir… C’est une invitation au viol, non mais sérieux !

Ah et puis aussi c’est de leur faute que les femmes se font violer, elles nous disent « non » mais, nous, les violeurs, on sait bien que les femmes, c’est des petites joueuses... "Non = oui quand j’en ai vraiment envie", hein ?

Ou alors (ma préférée) : elles étaient en couple alors ce n’était pas du viol. C’est MA femme, j’en fais ce que JE veux !

Non mais franchement, la femme saoule, en jupe, qui s’enfuit en criant « nooooon » dans la pénombre d’une ruelle, si elle se fait violer par son mari, c’est quand-même un peu de sa faute, cte salope!

Comme on lui a toujours fait comprendre que c'est de sa faute, de se faire violer, le sentiment prédominant d'une victime de viol, est celui de la honte et de la culpabilité. Cette honte, la victime de viol la ressent de partout. Cette honte est tellement pesante qu’elle ne portera pas plainte. Qu’elle n’en parlera plus jamais. Qu’elle ne préviendra pas sa famille ou ses amis. Qu’elle avortera en silence et toute seule. Qu’elle ne préviendra pas la jeune fille en jupe dans la rue mal éclairée, qui se fait suivre par celui qui l’a violée, elle, il y a deux semaines.
Cette honte est d'autant plus forte quand la victime est un homme. On les oublie (même dans les campagnes actuelles) mais ils sont bel et bien là!

Les violeurs ont le beau rôle. Non seulement ils ont pu jouer leur jeu de pouvoir et de manipulation sexuelle, non seulement ils peuvent parfois même aller chanter leur chant de gloire auprès de leurs amis mais en plus, ils le font impunément. La loi est là pour les punir mais l’opinion public est là pour les protéger.

Jusqu’à aujourd’hui !!!! Aujourd’hui, la honte change de camp !
Les violeurs ont intérêt à faire gaffe car on déboule en force!

Les pauvres petits ne savent pas ce qui leur attend! Toute cette rage et ce ras-le-bol des victimes de viol va enfin porter ces fruits.


Deux actions à suivre de près :

La campagne « contre le viol: la honte doit changer de camp » des associations « Osez le féminisme » et « Mix-cité » qui commence aujourd’hui avec article au très joli titre "Quand une fille dit non elle ne veut pas dire oui" dans les Inrockuptibles et une page entière dans le Parisien donne la parole aux victimes sur leur site.
Pétition, témoignages, actions coup-de-poing.

Allez, une petite signature ma tite dame, c’est pas grand-chose…




Le 25 novembre, toutes en jupe !

Action non pas éphémère ou superficielle. Action très sérieuse de « Ni pute ni soumises » pour rappeler les violences faites contre les femmes. Les filles qui se font traiter de pute parce qu’elles sont en jupe, ce n’est ni éphémère ni superficiel, c’est une réalité quotidienne.
Une petite épilation des bas-jambes et c'est parti les jupes!!




Et j’aimerai finir par une très mauvaise bonne nouvelle :

Les studio Disney viennent d’annoncer qu’ils abandonnent les dessins animés princesses / princes.

A priori c’est une bonne nouvelle car nos petites filles apprendront à penser pour elle-même, elle comprendront que de dire « oui » aux hommes n’est pas nécessairement le seul choix, elle comprendront qu’elle n’ont pas besoin de se marier pour quitter leurs parents, elles découvriront d’autres valeurs pour lesquels se battre que l’amour et la beauté.

Disney/Pixar auraient-ils enfin retrouvé le chemin du 21ème siècle ?

Et ben non !!!! La vrai raison est que les histoires de princesses « n’intéressent qu’un public trop étroit, celui des petites filles ». Tout le monde sait bien qu’un public, un vrai public, digne de ce nom, est un public masculin ! On ne voudrait pas froisser les petits garçons, quand-même, si?

Ne me jugez pas trop vite et posez-vous la question : quand est-ce qu’on verrait le mouvement inverse, où un studio de films décide d’arrêter de faire des films de super héros car les femmes risquent d’être délaissées… ? Hmmm ?


Allez, au boulot les filles!!!
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 23 novembre 2010

Petite Moogy deviendra grande

Tout d'abord, veuillez m'excuser de la qualité des photos.
J'avais oublié mon appareil et j'ai dû me débrouiller avec mon iPhone... Sowwy...



Minimoog a trois ans !!!!

Et comme tout bon enfant se doit d'avoir, elle a eu droit à ses cinq anniversaires :
1. Avec la famille
2. Avec nos amis autour d’une raclette et d’un film nanard
3. Avec sa copine de palier
4. Avec sa classe
5. Avec sa nounou
J’te jure…

Et pour une fois, j’ai bien dépoté la mémé de Minimoog car j’ai fait le plus fabuleux des gâteaux.


Pourtant, tout avait mal commencé car… je n’ai pas de four !
***hurlements hystériques, musique catastrophe***
Je ne sais pas pourquoi mais quand je dis à un français que je n’ai pas de four, les yeux leurs tombent de la tête. Pourtant je le vis très bien.

Mais n’ayant pas de four, il est difficile de faire un joli gâteau personnalisé, non ? Et bah noooon ! Même si on n’a pas de four, on a quand-même internet ! Et sur le joli blog de « Merci pour le chocolat », je suis tombée amoureuse de son gâteau-tracteur que j’ai décliné en gâteau-train.

L’idée de ce gâteau sort du livre « Bon anniversaire, 40 goûters de rêve faciles à réaliser » que je vais clairement m’acheter d’ici peu.

Le concept est simple : une maman sur-stressée en manque de temps peut faire de jolis gâteaux en deux temps trois mesure. J’ai mis plus de temps à acheter tous les biscuits qu’à confectionner ce gâteau. Comme je n’ai pas encore acheté le livre en question, j’ai dû me fier à mon instinct en utilisant, par exemple, du miel en guise de colle (ça ne marche pas toujours).

La super marraine de Minimoog m’ayant prêté sa cuisine pour la confection du MiniMoogTrain, elle m’a également prêté le très classe sac Pierre Hermé pour le transport périlleux dans le métro parisien. Une fois arrivé à l’école de Minimoog, j’ai tout mis en place et on s’est installés dans la classe pour fêter l’anniversaire.

Et bah c’était un grand succès !!!
Un grand succès, pour moi, c’est quand une classe de 30 mioches turbulents se taisent d’un coup et ouvrent grand les yeux en voyant arriver mon gâteau. J’ai même eu droit a des « whouaaaaaaa » de la moitié d’entre eux.

WIN !!!

Ma fille m’aime jusqu’au bout de l’univers, maintenant. Vive la maman Nutella ^^

Sinon, j’ai pu vivre mon premier anniversaire Montessori pendant lequel Minimoog avait le droit de montrer à chaque élève de la classe des photos d’elle à sa naissance, à un an et à deux ans. Elle a eu le droit de choisir sa chanson préférée pour la chanter avec la classe (c’était « trempe ton pain, Marie ») et a marché trois fois autour du soleil en tenant le globe terrestre dans ses mains pour symboliser ses trois ans. Ca, c’est ce que j’appelle de l’éducation, dis donc !!

Et une mention spéciale pour les puéricultrices qui préfèrent chanter la chanson française de « bon anniversaire » plutôt que de chanter la plus populaire « joyeux anniversaire/happy burzdé tou you ». Comme c’était la chanson fétiche de feu ma mémère, j’ai pleurniché tout du long ^^’





Et voilà !

Un super cadeau pour un super anniversaire pour une super Minimoog !

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 22 novembre 2010

Voyager sans crise de larme - pub inside

Parfois, dans la vie de parent, on voit un miracle se produire devant ses yeux... On voit la solution à un problème ancestral de parents de jeunes enfants. C'est à ce moment qu'on tombe à genoux, en croisant les mains et en remerciant amplement le seigner pour toute sa bonté.

Un de ces moments s'est passé lors de mon voyage au Royaume Uni en septembre dernier. Je trimbalais ma valise dans l'aéroport d'Edimbourg et je voyais une famille de deux enfants voyager. Je voyais la maman qui tirait deux grosses valises et un sac-à-dos Dora, toute en sueur, à hurler "Dépêchez-vous! Sinon on peut oublier le weekend à Disneyland!". J'avais déjà pitié d'elle car j'étais sûr que ni le papa, ni ses enfants devaient être en train de courir de façon organisée après elle.


Sauf que...

Sauf qu'ils avaient en effet deux petites filles (peut-être même des jumelles) mais qu'ils avaient également deux Trunki!! Le père courait aussi vite que la mère, en tirant les deux filles en même temps!!

Rhaaa, le moment de grâce de la découverte du Trunki.

Alors, Kézako, un Trunki?!!
Un Trunki, c'est une valise spéciale enfant. L'enfant pose ses fesses rebelles sur la valise et se laisse tirer par un adulte. La magie est que l'enfant avec lequel on voyage (hurleur, chamayeur, diabolique,...) redevient l'enfant de dans les pubs; il a carrément ENVIE de faire le voyage!!!

Mais laissez-moi vous illustrer le Trunki.

Voici à quoi ça ressemble sur le site officiel:



L'idée est absolument fabuleuse et d'une simplicité étonnante. Non, sérieux, fallait y penser, non?!!

Bref, deux semaines plus tard, Minimoog avait son Trunki, version coccinelle, avec le sac-à-selle et les stickers pour décorer le tout.
Alors, déjà, les stickers, ils puent grave. Ils restent accrochés pour environ une demie-heure, puis ils se balladent dans tout l'appartement, au grand bonheur des chats. A ne pas acheter, clairement.

Par contre, le Trunki et le sac à selle sont absolument fabuleux. Solides (malgré les parties en plastique), pratiques, bien pensés, légers, jolis, attrayants,...

Le sac-à-selle se clipse autour du Trunki pour donner, d'une part, un coussin pour les tendres popotins de nos chérubins mais pour donner aussi, d'autre part, un sac pour les nécéssités premières de l'enfant qui voyage (mouchoirs, feutres, livres,... Bon, il ne faut pas le remplir à bloc non-plus mais ça permet, pour des trajets pas trop long, d'éviter à avoir à ouvrir la valise en elle-même.
Le système est vraiment ingénieux et simplissime.

Le Trunki même est superbe aussi. La taille permet de la prendre avec soi en cabine lorsqu'on voyage en avion ou de le glisser sous son siège dans le TGV. Elle est suffisement solide pour porter un enfant et même une mamie. La valise occupe l'enfant lors des transferts. Ou bien il s'en sert pour s'assoir, ou bien il la tire. L'un dans l'autre on en sort gagnant car pas de crises de larmes! Je pense qu'un enfant jusqu'à 6-7 ans peut confortablement s'assoir dessus.

Les petits moins sont les suivants: les poignées sont en tissus (pour que l'enfant n'ait pas à s'assoir sur des poignées dures et inconfortables) mais, du coup, elles se replient parfois dans la valise lors de la fermeture.
Les roues roulent bien mais ne pivotent pas vers la gauche ou la droite. L'avantage est que la valise est très stable mais le désavantage est qu'elle est peu maniable.
Je n'arrive pas encore à déscerner un côté d'un autre donc lorsque j'ouvre la valise, je ne sais jamais si je l'ouvre du côté où tout se casse la figure ou du côté où tout est bien rangé, mais ça, c'est peut-être aussi parce que je suis une maman boulet ^^

Bref, les points négatifs ne font pas le poid en les comparant au points positifs. J'ai passé un voyage absolument charmant en vélo-RER-TGV-auto pour aller voir mes parents en Belgique la semaine dernière. Rien à redire!

Pour info, je l'ai acheté sur Amazon UK, moins cher que Amazon France. Les premiers prix commencent à 30 euro pour le Trunki, 15 euro pour le sac-à-selle et 10 euro pour la petite pochette de toilette que j'ai également acheté.
La société Trunki produit également un sac-à-dos qui se transforme en siège auto, des coussins à voyager, des pochettes en toutes genres, une boite rangement pour jouets qui se transporte en voyage,... bref, toute une gamme très joyeuse, pratique et bien pensée pour voyager avec des enfants!

Un must pour les enfants voyageurs ^^





Et voilà à quoi ressemble un enfant à qui on a piqué son Trunki;

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 19 novembre 2010

TGIFF - 11ème impact - le formulaire

Avant de vous donner le formulaire, quelques informations & rappels.

Les inscriptions pour le Secret Santa Crea Blog Swap sont fermées, les noms ont été distribués. Je suis bien curieuse de voir le résultat. Je suis très contente d'avoir 10 inscriptions des plus enthousiastes!

Pour la première fois, le goûter "Mamans et Ma(r)mailles" est complet! Six mamans et la marraine du goûter iront tricoter aux 400 coups la semaine prochaine. Youpi!

Et voici le formulaire du TGIFF pour la semaine prochaine.

Le thème de la semaine, c'est VOUS! Comme l'on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même et qu'on entend déjà suffisement de critiques autour de nous, il est temps de chanter vos propres chants de gloire! Allez, dites-nous comment vous avez été fabuleux cette semaine! Dites-nous pourquoi c'est normal que tout le monde vous adore ^^

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 16 novembre 2010

Je suis une céréale crocheteuse... et j'ai tué le tricoteur tourmenté

Hier, en passant sur le blog de Isabelle Kessedijan j'ai découvert le fabuleux concept de la sérial crocheteuse.
Je sais je suis en retard, que ça existe depuis des lustres (2009)
mais n'oubliez pas que je viens de débarquer
dans le monde du fil il y a de cela quelques mois seulement!!

Whoa!

Un challenge par semaine, un sujet intéressant par semaine.

Impossible pour moi de participer chaque semaine mais comme je viens de découvrir la chose, je m'empresse de proposer au moins un Serial Crocheteuse. Mon tout premier ^^

L'hôte de la semaine est Ötli, le premier homme Serial Crocheteuse. Le féminisme passe aussi par là ^^

Il a proposé un sujet intriguant; "séries noires".

Comme débutante et comme crocheteuse qui s'accroche à ses patrons comme une novice à son chapelet, je n'ai pas trop eu d'idée bien intéressante mais voici ma participation.

Inventé en trente secondes, crocheté en vingt minutes, ça ne surprendra personne que je passe mon temps à faire mon habituel "bouh-bouh-ouin-ouin ça pue" mais bon; j'ai participé et je suis donc officiellement dépucelée de la sériale crocheteuse ^^





**** BREAKING NEWS **** BREAKING NEWS **** BREAKING NEWS **** BREAKING NEWS **** BREAKING NEWS **** BREAKING NEWS **** BREAKING NEWS ****


Tricoteur Tourmenté

tué

par Sériale Crocheteuse!












Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 15 novembre 2010

Nouveau magasin à checker out (pub inside)

Hiiiiiii!!!





Les fiiiiiiiiiiiilles!!!


Mais Hiiiiiii quoi!!!!




Je fais bien la fille surexcitée, non?


En hollande, il y a un magasin top qui s'appelle "HEMA". Ca vient de "Hollandsche Eenheidsprijzen Maatschappij Amsterdam" (ou "compagnie hollandaise de prix standards à Amsterdam" pour ceux qui n'ont pas l'immense bonheur de parler le néerlandais).


On pourrait comparer ce magasin à notre Monoprix ou même à l'ancien Prisunic.


Créés dans les années '30, tout y coûtait 10 francs pour la France et entre 25 et 50 centimes de florins en Hollande. C'étaient les premiers magasins "grand publics", rattachés à leurs magasins fondateurs (Le Printemps pour Prisunic, les Galleries pour le Monoprix et le Bijenkorf pour le Hema).


En Belgique, on avait le Grand Bazaar et l'Inno(vation) mais ils n'ont pas réussi leur croissance comme leurs confrères hollandais ou français.


Bref, tout ça pour vous dire que le Hema débarque à Paris. Il y avait déjà un magasin à Créteil Soleil et à Lille mais maintenant ils ouvrent leur premier GRAND magasin, au plein centre de Paris et moi je vous dis: courez-y!!


Le concept est exactement le même que pour le Monoprix, un magasin où l'on peut trouver de tout, sauf que, chez le Hema, tout est créé chez eux. On ne trouve pas (ou que très rarement) d'autres marques que la leure et ça dépote sa mémé ^^



J'aime y aller parce qu'il y a beaucoup de couleur dans ce qu'ils font. Ils pensent à décorer le petit détail en plus et ne créent que des objets qui mettent de bonne humeur. Même la nourriture qu'ils vendent est parfois emballée dans des petits paquets sympas.


Pour les mamans, ce magasin est vraiment le pied. Des habits colorés, joyeux, de bonne qualité à petits prix.


Pour les décorateurs d'intérieur: no comment, c'est flash et original. Ca change de ce dont on a l'habitude en France.


Seul point qui me déçoit un peu est leur collection vestimentaire. Ca reste très "basique", là où les habits pour enfants sont vraiment géniaux.


Ah oui, et je n'ai jamais testé leur maquillage, je suis fidèle à Sephora, malgré leurs tests sur les animaux (je n'ai pas encore trouvé d'alternative... des idées?).


J'y ai acheté des tonnes de choses; une cape géante pour me protéger de la pluie, un vase fleuri, des bottes pour Minimoog, des tonnes de chaussettes rigolotes pour Minimoog, tout un tas de jouets pour des bébés, des couverts, des assiettes, des verres, des slips, des bonbons, des raisins secs, des décorations d'anniversaires, des chocolats, des coussins, des t-shirt,... et des tonnes d'autres objets utiles ou non.


Ce que beaucoup de flamands et hollandais aiment chez Hema c'est qu'ils ont racheté l'image de Jip & Janneke, deux petits personnages qui ont bercé notre enfance à tous et toutes. Jip & Janneke sont un petit garçon et une petite fille, protagonistes de livres des années '50 qui vivent tout un tas d'aventures très banales d'enfants d'avant et de maintenant. Ils ont 5-6 ans et sont adorables. Même si vous ne connaissez pas leurs histoires, le design est assez particulier et très appréciable.


Voilà, alors ouverture du premier magasin Hema à Paris (aux Halles, en face de Bodum): le 1er décembre 2010, juste à temps pour fêter la Saint-Nicolas ^^
Par contre, pas moyen de trouver plus d'info sur le net. J'espère que les vendeurs à Créteil Soleil ne m'ont pas raconté de bobards :s



Rendez-vous sur Hellocoton !