mardi 11 octobre 2011

Des étoiles dans les yeux

Après le sommeil et la nourriture,... je me discipline au sujet de mon moral. Je me refuse d'écouter les mauvaises nouvelles. Ca veut dire que j'éteins la télé tout le temps. Surtout quand il y a les infos. (bon, ok, je regarde "Danse avec les stars" mais il faut avouer que toute émission télé qui donne faim ou donne envie de danser c'est bon pour le moral ^^ )

Les infos ça ne sert qu'à plomber le peuple de toute façon. Ce n'est pas comme si les infos de TF1 (par exemple) ça avait pour fonction d'informer objectivement les gens, hein, ça se saurait!

Bref, moi je pars dans l'autre sens, je renifle, je cherche, je fouille jusqu'à ce que je trouve, au moins une fois par jour, une info qui m'inspire, qui me motive et me transporte. Qui me donne l'impression que "putain mais c'est génial, on aurait dû y penser plus tôt!". Quand on est de bonne humeur, on est plus performant, plus aimés, on a un teint plus radieux, on est une meilleure amie, une meilleur Moogy. Et on aime Moogy de bonne humeur, non?! :p

Et en ces jours de prix nobel de la paix, gagné par trois femmes (oui il faut le noter, c'est rare, tellement rare que les titres des journeaux ne donnent même pas leur noms! ), je voulais partager mes inspirations du jour avec vous.



Guerilla Gardening

Faites la guerre avec des fleurs! Mais si, c'est possible! Activisme écologique qui consiste à faire du jardinage sauvage en guise de protestation contre l'abandon de squares ou en reconquête des terrains vagues. Non mais sérieux, c'est pas sublime, comme idée? Personellement je suis triste d'avoir raté la "Journée internationale du plantage sauvage de tulipes". J'aurais bien aimé planter des bulbes dans un coin de terre moche de Paris pour avoir la belle surprise d'une tulipe au printemps prochain. Et la "Parking Day" où les Guerilla Gardeners de France réinvestissent le béton des rues.

Je suis impressionnée par la motivation et la persévérance de ce mouvement. Moi qui adore les flashmob, je surkiffe les guerilleros du jardin car ils rajoutent un message écolo à leurs actions, qui ne gènent jamais vraiment quelqu'un mais qui font sourire et même... choc... REFLECHIR!



Birth Attendants 2011 Knit-a-Thon

Je pourrais être juste juste à temps pour apporter une maigre contribution à ce fabuleux projet. Des doulas en soutien en prison (j'ai besoin de deux minutes pour me remettre du choc sublime de ce concept). Non mais voilà quoi. Je répète:

Des!
Doulas!
En!
Prison!

Des femmes qui accompagnent des prisonnières enceintes et qui font en sorte que leur grosesse et leur accouchement se passe pour le mieux. Elles visent à soutenir le droit humain de la liberté de reproduction et de l'auto-détermination de femmes enceinte ou de jeunes mères en prison en leur proposant un support d'information et d'aide physique et émotionnel en entrant en dialogue et en proposant des actions qui essaie de résister à la tendance des prisons à diviser la communauté. (traduction très mooglesque de leur site)
Enceinte dans une prison, vous imaginez? Ne pensez même pas au crime commis. Pensez à l'enfant qui va naître ou qui vient de naître. Lui aussi a des droits. Et ces doulas veillent à ce que ces droits sont respectés.

Bref, elles organisent un marathon de tricot annuel chaque mois d'octobre. J'espère pouvoir tricoter un petit carré, au moins pour la forme. Qui sait, l'année prochaine je pourrais peut-être mieux m'organiser et vraiment les aider.

Ces femmes donnent leur temps pour aller éduquer et aider des femmes enceintes coupable d'un crime, rejetées par une partie de la société, dans des situations instables et avec un avenir à grand risque de précarité. Comment ne pas les admirer?




Sakina M'Sa

Allez, encore une reine!!
Sakina M'Sa, ou "produire de la couture haut de gamme en valorisant les talents du quartier." Elle habille Ludivine Saigner, Eva Mendes et livre aux Galleries Lafayette. Elle pourrait s'installer dans les quartiers des créateurs mais préfère rester à la Goute d'Or, quartier populaire ("populaire", ça veut dire que ça craint et qu'on n'aime pas y aller mais ça veut dire que Moogy aime s'y perdre pour sniffer la vie).
Briser l'élitisme de la mode, quel projet! Elle donne ses chances aux jeunes créateurs et forme les gens du quartier. Elle rend à la rue ce qui lui est dû: le fashion.







L'année dernière, elle a remporté le prix François Henri-Pinault pour la Dignité des Droits des Femmes (je ne savais même pas que ce genre de prix existait, c'est top!!): Sakina M’Sa, créatrice de l’atelier Trevo, entreprise d’insertion « par le beau et la couture » pour des femmes très éloignées de l’emploi, dans le quartier de la Goutte d’Or à Paris. L’atelier se fonde sur la valorisation, dans le secteur de la Mode, de petits métiers aux savoir-faire manuels et artisanaux. Ce projet est parrainé par un collaborateur de Yves Saint Laurent.

Et puis voilà quoi: Musée d'art et du design de New York, Petit Palais, 104,... que dire de plus?

Merci à l'Article Youp'Hil





Je finis par une petite HOLAAAA Mooglesque pour mes amies comme, au hasard, comme ça, La Tellectuelle, qui partage ses Stuces de Grosses Dames avec tout le monde et ses astuces sont top moumoutes, femmes enceintes, filez-y!!
Et comme, au hasard, comme ça, La Mite Orange et Mon Blog de Maman qui ont participé aux Maternelles avec la Mère Bordel et autres parents bloggeurs que je ne connais point. Des bloggeurs comme je les aime: sincères, honnête et normaux! ... ah non, pas normaux, ça ça me rebute. Fin wala quoi, vous voyez ce que je veux dire. De vrais gens qui réussissent à toucher bon nombre de parents par leur esprit ouvert, qui invitent les gens à s'accepter, qui remettent en question une tonne d'idées reçues, tout ça tout en douceur. Et les maternelles avec Daphné Bürki... je serais la dernière à en parler mais filez-y aussi!!!
Et pis les Concours de Johanna ma Nana, auxquels je n'arrive toujours pas à participer mais c'est pas bien grave, quelqu'un qui le mérite gagnera du Tupperware, un colis garni, un vanity bien garni, un Cyril Lignac ou une Sultane de Saba. Grosse folle, je te dis!!!!




Voilà les histoires que j'avais envie de partager avec vous. Quelques-uns de ces mouvements ou de ces gens qui peuvent nous motiver à trouver ce qu'on a de bien en nous et qui peuvent nous inspirer à nous en servir. Qui aurait pu penser qu'en plantant une tulipe, en parlant placenta ou en cousant avec des produits issu du recyclage on pourrait faire bouger le monde?



Merci à TricotMan, Ma sardine et Marie Read / Valérie Walton pour ces belles inspirations. Vous aussi, n'hésitez pas à me raconter vos magnifiques histoires!
Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

JOhanna a dit…

Une méga HOLAAAAAAAA à toi aussi pour être un modèle de positive attitude et dans ce monde de débiles, ça fait du bien (parce que le bien, c'est bien) !

L'amie Diane a dit…

Je ne suis pas totalement d'accord avec toi sur les infos de TF1. On raille svt le JT de 13h de Pernaut...
Moi je l'adore car justement il y a des reportage sur les "vrais gens" en évoquant leurs passions, leurs vies etc...et pas en termes négatifs.

En ce qui concerne l'initiative de planter des fleurs dans des terrains vagues...l'idée est bonne, mais combien de temps la fleurs restera en place une fois éclose ? Je ne donne pas chère qu'elle sera coupée rapidement par un passant. Tu me diras, ça fera un heureux, mais ça pénalise les autres passants qui auraient pu profiter de cette fleur.
Ensuite combien de personnes sont prêtes à acheter des bulbes pour les planter dans un espace public ? Malheureusement, les bulbes ce n'est pas gratuit (à moins d'avoir des rhizomes d'une plante qu'on a déjà acheté auparavant, mais bon). A une époque où pas mal de monde se serre la ceinture, je doute que des dépenses iront dans l'achat de bulbes. J'avoue que je ne suis pas très optimiste pour cette action, même si je la trouve louable.

Enfin (tu vas dire qu'aujourd'hui je fais ma râleuse), mais autant c'est chouette que tes amies blogueuses passent dans l'émission "Les maternelles" (émission que j'apprécie), autant je n'apprécie pas toujours la nouvelle animatrice. C'est une question de caractère, cela ne me convient pas. Je n'aime pas son look, je n'aime pas ses réflexions. Mais je ne remets pas en cause son professionnalisme.

Allez finissons sur une note positive : Les feux de cheminée, c'est chouette !

Mooglosaurus a dit…

@ Joh: merci ^^/
@ Diane: ah justement, moi le seul moment où je pourrais regarder les infos, ce serait TF1 à 13h00 ! Tu as tout à fait raison et j'aurais dû être moins raciste ^^
Pour ce qu'il en est des GG, c'est un mouvement écolo qui utilise ses actions de plantage pour apporter un message. On se doute bien que tout ne restera pas en l'état mais l'information passe. Dans certaines villes, par exemple, aux US, il est interdit de construire sur un terrain où il y a certaines plantes. Du coup, les GG vont planter ce type de végétation s'ils voient qu'un terrain vague va être recouvert d'un parking, par exemple. Ou ils militent pour que les terrains vagues entre les autoroutes soient offert aux habitants de la commune pour qu'ils puissent y créer des potagers. Ou ils reprennent le jardinage derrière les communes qui ne prêtent aucun attention à certains squares (qui, du coup, deviennent bien triste ou même un peu craignos), les GG les embellissent et leur redonne un aspect "humain". Ce n'est pas gratuit, non, mais les gens qui s'organisent dans ce mouvement le font de tout coeur et y mettent de leur poche.

A San Francisco, par exemple, un distributeur de bulbes a été installé suite aux actions des GG, tout ça pour inciter les gens à embellir la ville.

Je trouve l'initiative louable, elle a pour but de motiver les gens à apprécier à nouveau la nature en ville. Les thèmes sont légion: "comment sensibiliser les jeunes au jardinage? comment cultiver un potager en ville? le développement durable: refroidir les immeubles par la végétation,..."

Je ne vois rien de négatif. C'est la crise, on a besoin de se serrer la ceinture. Mais est-ce que ce n'est pas également le moment de se reconcentrer sur les choses qui encouragent à la civilité ou à l'auto-production?
Et est-ce que une action négative d'une personne (qui coupe une fleur) serait un argument suffisant pour arrêter une telle action?

LMO a dit…

Les doulas en prison, c'est un concept de malade!
C'est important d'aider les femmes à devenir mère. Particulièrement celles qui se trouvent dans une précarité morale et matérielle dramatique...

La Tellectuelle a dit…

merci pour le clin d'oeil !
Bisous

La Ptite Bête a dit…

Super intéressant... moi aussi j'aime bien ce genre d'actions, ça a l'air de rien, une goutte d'eau dans l'océan comme on dit... mais ne dit on pas aussi que les petits ruisseaux font les grandes rivières... ? ;-) Bisous!!!

Nekochan a dit…

je comprends tout à fait pour ce genre d'initiatives fort sympa!
En lisant ton p'tit billet, en particulier celui sur les plantations sauvages, j'ai accroché un gros smile à mon visage car ça m'a fait pensé à ce qu'on a ressenti avec les copines quand on a "yarn-bombé" sous le soleil un coin tout gris de Strasbourg sous le regard émerveillé des enfants!
Merci de m'avoir rendue "happy face" alors que ma journée avait commencé toute skreugneugneu!

SARDINE a dit…

J4ai rencontré Sakina M'Sa lors de sa soirée Barbès Millenium qui se passe dans son atelier. Une de mes amies ets son assistante styliste. C'est une femme ouverte et généreuse je l'admire vraiment pour tout ce qu'elle fait pour changer l'image de la goutte d'Or !

Dinah