mardi 6 juillet 2010

Oh! Une serpillière Jane Austen! C'est trop gentil!

J’ai été manipulée par un des plus grands réseaux de bandits de France. Mes amies Chacha et Lily ont réussi à me droguer pour que j’accepte un weekend à Bath pour participer au festival Jane Austen en septembre. D’ici-là il faut que je découvre le monde merveilleux de Jane Austen.
Je m’attendais au pire ; du Danielle Steel au 19ème siècle ou un truc du genre. De l’eau de rose, des pétales de cerisiers, les papillons sur les épaules et tout le toutim. J’ai donc préféré commencer par une série télé « Pride and Prejudice », celle que tout le monde surnomme « SERIEUX ?! La série télé de la BBC avec Colin Firth ?! Rhoooo la chaaaaance !! ».

Bref...

J’aurais dû me douter qu’il y avait un piège. En fait c’est pas de l’eau de rose, en fait c’est carrément génial ! Jane Austen elle dépote grave sa mémé du 18ème siècle en fait ! Non mais sérieux, je me suis enchainée la fameuse série de la BBC, les livres de « Emma » et « Sense and Sensibility », Clueless, les deux Bridget Jones (kaka) et le très médiocre « Bride and Prejudice » avec Aishwarya.
Et là, j’ai préparé « Mansfield Park » pour me l’écouter pendant mes somptueux voyages Voguéo.
Jane Austen n’a rien à voir avec Danielle Steel ou toute autre référence Harlequin, mais alors pas du tout. Elle a plus quelque chose de Yann Barthes. Franchement, qu’est-ce que je ris en lisant/écoutant ces livres.

Niveau lecture, je serais donc bien préparée.
Par contre, niveau fils, un peu moins. Comme les filles me préparent une robe d’époque pour l’occasion, j’aurais aimé leur tricoter ou crocheter un châle. Et bien forcément, le crochet n’existait pas encore et le tricot à peine. Prout !
Je perds donc beaucoup de temps à surfer sur le net à la recherche d’idées tricot convenables pour ce genre d’événement. Le seul patron que j’aie trouvé jusqu’à présent est celui d’un camée avec le profil de Jane Austen. Bon, bah, tant qu’à faire, autant en profiter pour apprendre une nouvelle technique, n’est-ce pas ? Je me suis donc mise au crochet filet. Pas de camée, c’est encore bien trop fin pour mes doigts et mes yeux mais un filet Jane Austen crocheté avec un crochet N° 2, pour offrir à Lily de Vendée.

Et le résultat est assez… euh… désolant en fait U.U
Je suis très fière de vous présenter ma magnifique serpillière avec le profil de Jane Austen version Alien 3, en forme de la carte de la Tasmanie.

Voilà, ma collègue a en effet tout de suite reconnu la carte d’un pays et mon autre collègue un alien.
La déception est générale.

Lily a été très gentille à sourire lorsqu’elle a reçu cette… euh… chose… mais bon, soyons honnête, ça ressemble à rien quoi.

Bon, allez, il est temps de trouver un VRAI patron potable pour Chacha, Lily et euh... MooMoo (hmm).
Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires:

petite poucette a dit…

intéressant...j'aurais même pu y voir cléopatre de loin. Sinon pourquoi ne pas te crocheter une paire de gants très "mode" jane austen?

Anonyme a dit…

MDR
Punaise tu es bête !
je l'aime bien moi :) j'ai juste pas encore trouvé la place digne de ton crochet dans mon futur appartement

Lili, grand bandit
PS; Tu n'as pas été franchement difficile à convaincre et je nie tout recours à la drogue.

myunoyume a dit…

tu m'as donné envie de regarder enfin le DVD... bon 6h c'est vrai que ça freine un peu mais si la version BBC déchire tant que ça, faut pas que j'hésite... et sinon y'a un film sympa sur l'histoire de Jane Austen avec un acteur que j'aime beaucoup, James McAvoy: "Becoming Jane" http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=118675.html

Et puis sinon on trouve ses livres gratuits sur iphone ibooks :)

En tout cas il m'a bien fait rire ton article ^^

GwennaZ a dit…

Elle déchire vraiment cette série de la BBC et en anglais, c'est encore mieux! Faut lire les bouquins en VO aussi, ça vaut le coup. Facile à comprendre, c'est tjs le même vocabulaire qui revient. Et même en anglais le style est palpable. C'est une grande auteure! C'est aussi palpitant qu'un roman policier ses bouquins: Je suis fan!

Mooglosaurus a dit…

@ Pouce: parce que le crochet n'existait pas à l'époque et que ça ne ferait pas très authentique. C'est plutôt victorien, les gants crochetés. Bouh U.U
@ Lili: j'attends toujours la drogue ^^
@ Mumu: oui c'est poilant, file! Faut que je voie le film dont tu parles, du coup.
@Gwennaz: la VO est ma religion et je suis une adepte des audiobooks, je perds moins de temps. Eux aussi sont trouvables par l'application iPhone "free audiobooks". Bizarrement, j'ai encore du mal avec les livres électroniques. Donne moi encore 50 ans, je m'y mettrai, promis.

Pouz a dit…

Oh, c'est rigolo!
J'y etais l'annee derniere, mais pas pour le festival, plutot pour un week end en amoureux (donc gros hasard).
On s'est poses des questions quand on a vu des gens en costumes d'epoque au ptit dej dans notre B&B...
On en a donc profite pour se faire un vrai tea time au salon de the de Jane Austen, on a pu joyeusement deguster des scones, bref, c'etait bien sympa! Et j'en avais profite pour investir dans des bouquins de Jane Austen, qui m'ont aussi bien surpris, c'est beaucoup beaucoup plus "moderne" et marrant que ce que je pensais...
En tout cas, Bath, c'est magnifique, alors profitez en bien!
ps: Et bonne chance pour tes idees de tricot
pps: desolee pour le manque d'accents, ils sont absent de mon clavier...

Amanite a dit…

Mais comment parler de Jane Austen sans parler de zombies? J'ai passé un pur moment de bonheur avec la version revisitée "Orgueil et préjugés et zombies", dont on parle notamment ici: http://bibliobs.nouvelobs.com/20090414/11933/jane-austen-en-version-zombie

Non pas que la pauvre Jane ait besoin d'être dépoussiérée, mais quand même, des zombies, quoi!