mercredi 31 mars 2010

Oh! Ni-giri!

Le jour où je me suis fait mes premiers onigiri, je craignais le pire. Franchement, je me suis dit que ça doit être super compliqué à faire, si on en sert dans des « restaurants » et tout.
Et bien figurez vous que les restaurants japonais, c’est bien de l’arnaque ! Le riz gluant c’est trop facile à faire en fait. Et du coup, j’adore. J’en ai fait plusieurs fois et j’ai trouvé pas mal d’avantages à l’onigiri.

Chant de louanges de l’onigiri
- On le mange à la main, y a pas de vaisselle
- C’est du riz et du poisson, c’est sain
- C’est pas français, on passe pour quelqu’un de branché
- En mangeant un onigiri décoré, les enfants sont persuadés que c’est trop bon
- Le riz gluant, même lorsqu’on le laisse trop longtemps sur le feu ou à feu trop fort, il ne vous détruit pas la casserole

Bon, après, il y a quelques inconvénients dans le genre que c’est gluant et qu’on colle du riz partout et que ça fait de la vaisselle quand-même mais chuut, je suis trop ravie de savoir cuisiner quelque chose ^^

Pour la recette, de tête je vous dit ceci :

Le riz
° 2 mesures de riz, pour 3 mesures d’eau
!! Utiliser du riz gluant, à trouver dans un bon magasin chinois !!
° Rincez abondamment le riz. Il faut que l’eau soit claire (déjà, faudrait que quelqu’un m’explique ça, moi, l’eau n’est clairement jamais totalement claire, vous jugerez sur la photo...)
° Ammenez l’eau à ébullition, rajoutez le riz et recouvrez la casserole.
° Dès que l’eau est à nouveau à ébullition, baissez le feu à basse température et laissez 15 minutes sur le feu.
° Après 15 minutes, éteignez le gaz ou enlevez le riz de la cuisinière, laissez refroidir 10 minutes

La sauce vinaigrée
Par 100 gr de riz:
1 cuillère à soupe de vinaire
½ cuillère à soupe de sucre
Un peu de sel
° Faite chauffer le vinaigre en rajoutant le sucre. Touillez bien pour bien mélanger sucre et vinaigre.
° Rajoutez une pointe de sel.
° Mélangez bien avec le riz chaud

Les onigiri sont à fourrer. Personnellement, j’ai trouvé des rillettes de saumon et de thon dans mon supermarché, c’est idéal. Par contre, vous pouvez bien mettre tout ce que vous voulez : poisson, mousse de légumes, prune marinée,…

Pour façonner les onigiri il y a la méthode dure ou la méthode « doigts dans le nez ». La méthode dure consiste à faire les boulettes à la main et les fourrer également à la main. Cette méthode consiste également à retrouver du riz gluant par terre, dans les mouchoirs, dans les cheveux de votre bébé, dans vos chaussons,… et ce pendant les trois jours suivant la création de l’onigiri en question. Le seul conseil à donner est de mouiller les mains au maximum. Wet Wet Wet!
La façon « doigts dans le nez » (à prendre au sens figuré du terme) consiste à aller sur internet pour se commander des push-onigiri. Petit ustensile facile d’utilisation qui créera qu’un minimum de dégâts dans la cuisine. Il y a plusieurs formes et formats.


Et puis, si, comme moi, on a investit dans d’autres ustensiles inutiles mais tellement sympa, vos onigiri ressembleront à CA et ça sera MAJOR WIN !

Je tricote bien, je crochete bien, par contre je suis nulle en cuisine. Si moi je sais le faire, vous, vous dépoterez votre mémé ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires:

La 'tite bête a dit…

Wouaaaa j'adore !!! un jour, ils seront miens... ^^ c'est pas trop dur à faire du riz collant, avec tous les riz "incollables" qu'on trouve sur le marché ?... faut un riz spécial ? bizzz

Mooglosaurus a dit…

Ah ah ah! Boulette!! Bien sûr :)
J'ai rajouté l'achat du riz gluant dans le texte, merci ^^

Trikoala a dit…

Pour la mesure du riz de l'eau, tout dépend de ton riz. Il peut être long ou court . Pour les onigiri et sushi c'est du riz japonais, du riz rond.
On lave le riz en prenant une poignée de riz dans l'eau et en le pressant comme pour l'essorer, plusieurs fois. Puis on change l'eau, et on re-essort, puis change eau etc... 3 fois environ.
C'est trop kiffant les bentô :D

annelise a dit…

merci pour cette recette détaillée, çà fait envie!

Lili a dit…

Je demande un stage !

La Noisette a dit…

Et beh, tu te compliques la tâche... 1. le riz basmati va très bien, n'importe quel riz d'ailleurs tant qu'il n'est pas preboiled comme ils disent. 2. au Japon, je les ai gouté là-bas, ils mettent pas de vinaigre, c'est vraiment nos pains de mie à nous, ils se compliquent pas la tâche. La veille, ils cuisent du riz, le mettent en forme et le lendemain hop dans le bento du fils... Dans mon cas, c'était dans le bento des gentils petits suisses invités à la maison... J'ai gardé la manie quand je cuis du riz, j'en fais toujours un peu plus et quand il est encore chaud, hop en forme et au frigo.

Mais j'avoue je craque sur tes petites décorations...

Mooglosaurus a dit…

@ Trikoala & Noisette: rhaaa je suis une quiche en quisine, m'embrouillez pas les pinceaux! Et le vinaigre, c'est ma collègue japonaise qui me l'a conseillé donc moi j'applique à la lettre sinon je me fais taper. J'imagine que chaque famille doit avoir sa recette en plus, ce qui ne facilite pas ma compréhension des recettes en question U.U
@ noisette: heureusement, les nori-cutter ça se trouve sur internet très facilement (www.casabento.com / www.bentoandco.com). C'est un peu précis à utiliser car le nori se colle à tout dès qu'il est mouillé mais ça en vaut la peine, c'est trop sympa ^^
@ annelise (qui a un très joli nom): lance toi et dis-moi si ça te plaît!
@ lili: il faut que j'ouvre mon école de cuisine ratée, tu seras ma première élève :)

Tournelune a dit…

oh ouii moi aussi je voudrais bien prendre des cours de cuisine ratée, tu me prendras aussi ? en tout cas ça a l'air sympa, faudrait que j'essaie. (mais d'abord, en investissant dans un pusher ^^)

Dreiss a dit…

Mium mium ♥