mercredi 16 juin 2010

Vu: Bébés

J’ai eu la grande chance de gagner, grâce à Oum et son site « Un Blog Une Maman » une place pour l’avant-première du film « Bébés », avant-première sponsorisée par Fischer Price (je tiens à le dire).

J’ai même risqué ma vie en Vélib sur les fabuleux ronds-points de la capitale (Troca & Etoile) pour pouvoir le voir, ce film ! Mais la récompense fut bonne ; j’ai eu l’occasion de rencontrer Stéphanie du blog « Ma Poussette à Paris », qui a su devenir un blog incontournable en deux-trois mois, et j’ai rencontré la créatrice du « Mon Blog de Maman », blog que je découvre petit à petit.

Le film est agréable. Très contemplatif, je pense que chaque personne en sortira son propre message.
Tout d’abord, j’ai trouvé rassurant de voir qu’en Mongolie aussi, les enfants tapent leurs frères pour attirer l’attention, qu’en Namibie aussi, les mamans se mettent du caca partout en essuyant les fesses de leurs enfants, qu’au Japon aussi, les bébés sont mélodramatique quand leur jouet ne fait pas le « pouet » parfait et qu’à San Francisco aussi, les bébés mordent les doigts des mamies. Tous les enfants se ressemblent, au final.

Le deuxième message que j’en ai tiré était exactement l'oposé de ce message et même un chouilla critique envers notre société à nous, où l’on voyait le bébé soumis à toutes ses règles et conformités tellement américo-européens de ce carcan de la maternité parfaite. Là où les trois autres bébés vaquaient à leurs activités de manger de la terre et de se casser la figure en poussette, le bébé occidental se voyait scruté jusqu’au moindre détail par le pédiatre, bercé dans des chants natifs et se voyait soumis à un cours de moral et de bonne conduite dès que sa petite main tapait sa maman (« No honey, don’t do that, remember this book ? The « no hitting »-book ?).
Le contraste entre l’environnement dans lequel le bébé de San Francisco mouvait était tellement éloigné de celui du bébé de Mongolie et de celui de la Namibie. Le bébé japonais créait peut-être un pont entre les deux mais je me voyais me poser la question si, en suivant toutes ces règles secrètes du maternage occidental, nous ne faisions en fait que nous éloigner encore plus du maternage profondément instinctif…

Bon, le troisième message m’a fait jubiler : tire-lait, allaitement tandem, allaitement prolongé,… des nichons, des nichons, DES NICHONS !!!
Yay !

Pour finir, c’était la première fois que j’avais l’occasion d’aller dans ce genre d’avant-première sponsorisée et j’étais quand-même choquée par le buffet, le champagne, le goody bag, l’exposition de jouets Fischer Price,…
J’avais connu ça du temps où je suivais mes amis gamers dans des lancements de jeux mais de voir la même exposition matérialiste déployée chez les mamans… Pfiou ! Whaou quoi…

Enfin bref bon, j’ai passé un bon moment et rencontré des gens intéressant. Que demander de plus ?!

Pour un commentaire bien plus élaboré, allez voir le blog de Mamanana
Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

le Mouton sauvage a dit…

Wahou te voilà estampillée "blogueuse influente", trop la classe !

Ma poussette à Paris a dit…

Hello,
merci pour l'expression "blog incontournable" quoiqu'un peu exagéré selon moi !
Moi j'ai adoré le film et sa tentative de neutralité. C'est très agréable de voir quelque chose qui nous fait nous interroger face à notre maternité !
A bientôt
Steph

Mooglosaurus a dit…

@ Mouton: non, j'ai gagné la place! Je suis blog de mes fesses, oui ^^
@ Pouss Pouss: si, tu es incontournable car tu joues sur quelque chose qui manquait. Bravo!

Oum a dit…

Je suis contente que tu as pu voir ce film du coup... Beaucoup d'échos sympa à propos du film, je vais vraiment essayer de trouver un moment pour y aller !

zalapabelle a dit…

Comme tu parles bien anglais toi. Moi j'ai à peine eu le temps de lire le titre du livre "no hitting" ! C'est peut-être ça la force du film, chacun en tire les conclusions qui lui viennent. C'est aussi sa faiblesse car on lui fait dire ce que l'on veut finalement. Je suis moins emballée que toi, sans doute parce que je suis dans une phase maman rebelle ! Contente de t'y avoir vue en tout cas.

Trikoala a dit…

j'ai pas vu le film je m'endors trop facilement